Politique

Le roi défend l’enseignement en arabe, selon Benkirane

Abdelilah Benkirane continue de provoquer des polémiques à chaque sortie médiatique. Cette fois-ci, l’ex-chef du gouvernement a taclé les partisans de l’enseignement des matières scientifiques en français.

Dans un live posté dimanche 17 février sur Facebook, Benkirane a indiqué que le système éducatif au Maroc ne dispose pas des moyens nécessaires pour le faire. «Personne ne s’oppose à l’enseignement des langues étrangères, y compris le PJD. Mais quand j’étais chef de gouvernement, le roi Mohammed VI m’a donné un document exigeant l’enseignement des matières scientifiques en arabe, puisque c’est la langue officielle du Maroc, tout en introduisant le français dans certains programmes scolaires», a expliqué l’ancien secrétaire général du PJD.

Il a d’ailleurs lourdement critiqué, par la même occasion, le ministre de l’Education nationale Saïd Amzazi. «Je crois que le ministre est inconscient ou encourage ce principe. Comment veut-il enseigner ces matières en français aux élèves alors qu’ils ont déjà du mal à maîtriser cette langue ? Ce qu’il fait est totalement irresponsable. C’est voué à l’échec», s’est-il insurgé.

En parallèle, Benkirane a comparé les partisans de l’enseignement en langue française à ceux qui défendaient l’introduction de la darija dans les programmes scolaires. «Ceux qui appellent à enseigner les matières scientifiques en français sont ceux qui défendaient l’introduction de la darija dans l’école marocaine», a affirmé Benkirane. Et d’ajouter : «Je me demande où est-ce qu’on trouvera ces enseignants qui maîtrisent le français pour former les élèves. C’est absurde !»

N.M.

Comment here