ActualitéMaroc

La 2ème université de printemps au profit des jeunes Marocains Résidents à l’Etranger Objet d’une convention tripartite Signée à Béni Mellal

Après la 2ème Université d’Hiver réussie à Ifrane du 21 au 23 Décembre 2018 dernier ; le ministère délégué chargé des marocains résidents à l’étranger et des affaires de la migration en partenariat avec le Conseil régional de Béni-Mellal/Khénifra et l’Université Sultan Moulay Slimane de Béni-Mellal organise la 2ème Université de printemps au Profit des jeunes marocains résidents à l’étranger.

Prévue à Beni Mellal du 10 au 14 Avril 2019 prochain ; cette 2ème  Université de Printemps objet d’une convention de partenariat signée Vendredi 15 mars dernier à Rabat par Abdelkrim Benoutiq, Ministre délégué chargé des marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, Ibrahim Moujahid, Président du conseil de la région de Béni Mellal-Khénifra et par Nabil Hmina, Président de l’université Sultan Moulay Slimane, se déroulera sous le thème : « Le Maroc Pluriel, Terre du Vivre-Ensemble ».

Selon les initiateurs de cet évènement ; ce nouveau cadre de partenariat vise à asseoir les mécanismes de coopération et de concertation mutuelle, entre les parties signataires, pour assurer le bon déroulement de la 2ème édition de l’université de printemps et ; conformément à cette convention, l’Université assurera l’encadrement des participants, au sein d’un espace universitaire propice à l’échange et à l’ouverture, tandis que le Ministère et le Conseil de la Région assureront la mise en place des outils d’accompagnement et de suivi.

Cette convention tripartite signée entre le Ministère, la Région et l’Université, se veut très novatrice comme approche dans la conception de réponses aux besoins et attentes de l’immigration marocaine. Les jeunes constituent un centre d’intérêt majeur dans la stratégie gouvernementale en faveur des Marocains Résidents à l’Etranger. Le renforcement des liens avec la communauté marocaine établie à l’étranger, principe consacré par la constitution de 2011, est conditionné par une meilleure connaissance de ces jeunes MRE de leurs racines.  Cet -enracinement- dans la culture du pays d’origine, le Maroc, n’est pas une fin en soi. C’est une clé qui est tout-à-fait nécessaire pour mieux s’intégrer et réussir dans les sociétés des pays d’accueils. La prise en compte de la composante territoriale, dans la confection des programmes des universités culturelles, par le biais de partenariat avec les Régions, permettra à ces jeunes de découvrir d’autres terroirs du Maroc. Des terroirs riches de leurs histoires, de leurs atouts économiques et de leur patrimoine immatériel.

Dans le cadre de cette convention ; une centaine de jeunes étudiants MRE, âgés de 18 à 25 ans, en provenance de différents pays de résidence, prendront part à ce programme à Beni Mellal et auront l’occasion, cinq jours durant, à côté d’étudiants de l’université Sultan Moulay Slimane, de suivre des activités riches et diversifiées. D’imminents conférenciers et professeurs encadreront les débats et discussions.

La 2èmeuniversité de printemps sera une expérience unique en son genre pour ces jeunes. Elle contribuera, sans doute, à améliorer leur connaissance du Maroc et à les rapprocher davantage des valeurs fondatrices de la société marocaine.

                                                                    ABOU ZOUHEIR

Comment here