Culture

Agadir: Débat intellectuel et juridique et interaction avec le public à l’occasion de la 12èmeédition du Festival Issni N’Ourgh International du Film Amazighe

En marge de la 12ème édition du Festival Issni N’Ourgh International du Film d’Amazigh (FINIFA), abritée par la ville d’Agadir du 5 au 09 avril 2019, l’association Issni N’Ourgh étale un espace important aux activités intellectuelles et interactives réunissant les professionnels,  aisni que le large public autour des problématiques et  questions du septième art.
Dans ce contexte, et dans un double geste d’honneur, Le festival octroie une amplitude au livre posthume de feu «Mohamed Mounib» intitulé: La dérobade de la justice face au recours contre la programmation de la supercherie du ‘‘dahir berbère’’ dans un manuel scolaire, et ce, le samedi 6 avril 2019 à 9h30 à la salle Brahim Radi.

Ce travail est la traduction vers le français d’une requête, initiée et cordonnée par feu Mohamed Mounib, contre le Ministère de l’Education Nationale afin de retirer un manuel scolaire qui, à travers un cours d’histoire, institue comme légitimes les thèses controversées des nationalistes marocains sur le dahir du 16 mai 1930, qualifié de berbère.

«Ali AMAQDOUF» Le délégué régional du Bureau Marocain du Droit d’Auteur (BMDA), donnera une conférence  au Musée Amazigh le lundi 8 avril 2019 à 9h30, afin de débattre de «La protection juridique des droits de propriété intellectuelle et des droits voisins dans l’audiovisuel».
Six ans après le déploiement de «la charte nationale du film Amazighe» issue de la 7ème édition du FINIFA en 2013, Issni N’Ourgh est de retour pour une nouvelle conglomération du spectre de la scène audiovisuelle dans la région de Souss Massa : cinéastes, producteurs, professionnels de l’audiovisuel, universitaires, chercheurs et professionnels des médias, pour mettre le champ audiovisuel dans la ligne de mire, ainsi que l’apport du programme de soutien à la
production cinématographique dans la région de Souss Massa.
Cette activité aura lieu à la salle Brahim Radi, le mardi 09 avril 2019 à 9h30.
Le public Gadiri est convié à un «Q & A» animé par «Fatima Ali BOUBAKDY», un talent artistique féminin distingué, avec une riche expérience émérite, jonglant  entre films et feuilletons », et ce, le mardi 09 avril 2019 à 15h30.
L’inventrice des fameux «hdidan et douiba» avait affiné sa carrière artistique aux côtés de cinéastes professionnels, avant de se particulariser en tant que réalisatrice intéressée par l’histoire et le conte.

Il convient de dire que Le FINIFA, organisé sous le signe « Agadir, capitale de la culture Amazighe », est le fruit d’un partenariat avec le Conseil Communal d’Agadir et l’Institut Royal de la Culture Amazighe, soutenu par le Conseil de la région de Souss Massa et le Centre cinématographique marocain.
Ledit événement qui atteint sa 12ème  édition, a pu attirer 26 films, entre long-métrage (documentaires et fiction) avec 9 films, et court-métrage (documentaire  et fiction) avec 17 films.
Rachid MOUTCHOU
Directeur du Festival Issni N’Ourgh International du Film Amazighe

 

Comment here