Sport

LE CLUB DES CLUBS DE CASABLANCA ORGANISE LE 23ème TROPHEE CCC DE L’ESCALADE SUR S.A.E A CASABLANCA

    Dimanche 07 Avril 2019 dernier ; le Club des Clubs de Casablanca (CCC) a organisé le 23ème Trophée CCC d’escalade sur Support Artificiel d’Escalade (SAE) conformément aux normes et Règles techniques de l’épreuve et ce ; avec la participation de 120 grimpeurs et grimpeuses sociétaires des Clubs respectifs de l’ATSO, du CAF, de l’ASEM, du SCI, de l’ASUC et du CCC en plus des sociétaires des associations des sports scolaires des Lycées respectifs de Léon l’Africain et Lyautey de Casablanca et Lycée Descartes de Rabat.

     L’escalade, ou grimpe, parfois appelée varappe , est une pratique et un sport consistant à progresser le long d’une paroi pour atteindre le haut d’un relief ou d’une structure artificielle par un cheminement appelé voie, avec ou sans aide de matériel. Le terrain de pratique va des blocs de faible hauteur aux parois de plusieurs centaines de mètres, en passant par les murs d’escalade. Le pratiquant est couramment appelé « grimpeur ».

      L’escalade développe de nombreuses qualités physiques, comme la force musculaire, la souplesse, l’endurance musculaire, l’équilibre et de bonnes capacités psychomotrices. Elle sollicite particulièrement la musculature des bras, du tronc et des jambes.

     Cette discipline se développe progressivement en tant que sport à partir de la fin du 19ème dans les courses des premiers alpinistes vers les grands sommets, avant de se démocratiser au siècle suivant, devenant populaire dès la fin des années 1970. Les premières compétitions officielles sont organisées en 1988 par l’Union internationale des associations d’alpinisme (UIAA). Chaque année est organisée une Coupe du monde de difficulté, de bloc et de vitesse, et tous les deux ans des championnats du monde, l’ensemble étant supervisé par la Fédération internationale d’escalade (IFSC).

      L’escalade comporte des risques variables selon les spécialités qui ont, chacune en ce qui la concerne, mis au point un équipement apportant de la sécurité, à l’exception de l’escalade en solo intégral où le grimpeur évolue sans système d’assurage, comme cela a été montré par Patrick Edlinger dans les films de Jean-Paul Janssen La Vie au bout des doigts et Opéra vertical, ou encore par les ascensions de bâtiments réalisées par Alain Robert.

     Il existe deux types d’escalade, selon les méthodes utilisées pour atteindre le sommet d’une voie :

  1. l’escalade libre, parfois désignée par le grand public comme « escalade à mains nues », regroupe les différentes pratiques où le grimpeur se sert uniquement de ses capacités physiques et des prisesoffertes par le rocher pour réaliser ses ascensions. À l’exception des chaussons d’escalade et de la magnésie, le matériel utilisé ne sert que pour l’assurage en cas de chute ;
  2. l’escalade artificielle, où la cordeet d’autres équipements sont directement utilisés pour la progression du grimpeur. Celui-ci peut alors se hisser en tractant sur les ancrages mis en place (pitonsspitscoinceurs, crochets, etc.) et en se dressant sur des étriers qu’il accroche à ces ancrages. Le recours à un trop grand nombre de spits est mal vu des « puristes » de l’escalade artificielle car il les prive du plaisir de chercher les « faiblesses du rocher » où ils vont pouvoir placer leurs ancrages et de choisir les plus adaptés à la situation. Il arrive que d’anciennes voies d’escalade artificielle soient gravies en escalade libre (on parle alors de « libérer » une voie.

     On distingue de nombreux types de pratique de l’escalade, selon la nature du terrain, la méthode d’ascension et le niveau d’équipement des sites d’escalade. L’équipement en place (les protections) dans les voies d’escalade est variable en fonction de la nature de celles-ci, du type de roche, de règles propres à un secteur géographique suivies par les grimpeurs locaux, ou de la personne ayant mis en place les équipements de la voie.

 

RESULTATS DU TROPHEE CCC D’ESCALADE

 

Senior H:

  • Ouazzi Mohamed     SCI
  • Said Ahmed  ASUC
  • Taghi Nabil CAF

Senior Dame

  • Gibaud Alice CAF
  • Benhayoun May CCC
  • Yakine Soukaina ASUC

Junior G:

  • Lahrichi Jad               CCC
  • Rafai Youssef                               CAF
  • Bennani Othmane Ly Léon l’Africain

Junior F:

  • Jabri Jad                             CCC
  • El Arbaoui Yasmine ASUC
  • Yakine Oumaima                             ASUC

Cadette:    

  • Jaidi Alia                                       CCC
  • Fastani Aya                           Ly Lyautey
  • Chentouf Chaima                          Ly Léon l’Africain

Minime G:

  1. Benbati Amine     CAF
  2. Sekkat Sami     CCC
  3. Ibrahimi Imrane  CCC

Minimes F

  • BouragbaHajar     CCC
  • Remmal Rita   CAF
  • Ezzahir Fatima Zahra    Ly Léon l’Africain

Benjamin G:

  • Limane Youssef      ASEM
  • Duroux Rubens                               Ly Lyautey
  • Benhayoune Hamza     CCC

Benjamines F:

  • Zoundri Shoms   ASEM
  • Mossadek Meissoune    Ly Lyautey
  • Haddaoui Kenza    Ly Léon l’Africain

Poussines:

  • Chaoui Lina                               CCC
  • Barailler Lou                               Ly Descartes
  • Skali Shemsi                                CCC

Poussins:

  • Slaoui Ali                               CCC
  • Alj Selin                               CCC
  • Bouraba Hamza CCC

Par équipe

  • CCC
  • CAF
  • ASEM

                                                                                   ABOU ZOUHEIR

Comment here