Divers

BENATIQ PRESIDE LA CEREMONIE D’OUVERTURE DE LA 2ème UNIVERSITE DE PRINTEMPS A FOUM JAAMAA DANS LA PROVINCE D’AZILAL

Comme annoncé en son temps ; la collectivité territoriale de Foum Jaamaa relevant de la province d’Azilal dans la Région de Khenifra/Beni Mellal a abrité la cérémonie d’ouverture des travaux de la 2ème édition de l’université de Printemps des jeunes Marocains Résidents à l’Etrangers organisée du Mercredi 10 au Dimanche 14 avril 2019.

Après avoir souligné le rôle important joué par la région et ces valeureux combattants dans les luttes contre le colonialisme et notamment pour la libération du Sahara marocain et retour des provinces sahariennes à la mère patri ; Benatiq a tenu de préciser dans son allocution d’ouverture ; que le choix de la commune de Foum Jaamaa pour la tenue de cette cérémonie d’ouverture n’est pas fortuit mais dicté par le rôle historique joué par ce village au cœur des montagnes de l’Atlas en tant que symbole du « vivre ensemble » et de la « coexistence entre les tous les marocains musulmans soient ils ou juifs » qui répond bien au thème choisi pour cette seconde édition de l’Université de printemps à savoir : « Le Maroc Pluriel, Terre du Vivre-Ensemble » a-t-il précisé.

Il a ajouté que cette édition organisée par le ministère délégué chargé des marocains résidents à l’étranger et des affaires de la migration en partenariat avec le Conseil régional de Béni-Mellal/Khénifra et l’Université Sultan Moulay Slimane de Béni-Mellal  coïncide avec la visite historique qu’a effectué le pape François au Maroc, à l’invitation d’Amir Al-Mouminine,  SM Le roi Mohammed VI avec qui sa sainteté a eux des entretiens .

Une centaine de jeunes Marocains résidents à l’étranger, venus de différents pays a travers le monde, vont participer à cette 2ème édition marquée par l’organisation de plusieurs tables rondes, dont une sur « l’islam tolérant tel que le prône notre religion », animée par le professeur Ahmed Abbadi, secrétaire  général de la Ligue Mohammedia des Oulémas.

Aussi ; la cause nationale relative à nos provinces du Sud, sera au  centre des discussions, qui s’inscrivent dans le cadre de la stratégie du ministère en faveur des Marocains résidant à l’étranger » (MRE), a affirmé Abdelkrim Benatiq.

Cette stratégie vise à préserver l’identité des Marocains du monde, la protection de leurs droits et de leurs acquis et le renforcement de leur contribution au développement du pays.

A rappeler que la convention tripartite signée entre le Ministère, la Région et l’Université, se veut très novatrice comme approche dans la conception de réponses aux besoins et attentes de l’immigration marocaine. Les jeunes constituent un centre d’intérêt majeur dans la stratégie gouvernementale en faveur des Marocains Résidents à l’Etranger. Le renforcement des liens avec la communauté marocaine établie à l’étranger, principe consacré par la constitution de 2011, est conditionné par une meilleure connaissance de ces jeunes MRE de leurs racines.  Cet -enracinement- dans la culture du pays d’origine, le Maroc, n’est pas une fin en soi. C’est une clé qui est tout-à-fait nécessaire pour mieux s’intégrer et réussir dans les sociétés des pays d’accueils. La prise en compte de la composante territoriale, dans la confection des programmes des universités culturelles, par le biais de partenariat avec les Régions, permettra à ces jeunes de découvrir d’autres terroirs du Maroc. Des terroirs riches de leurs histoires, de leurs atouts économiques et de leur patrimoine immatériel.

                                                                               ABOU ZOUHEIR

Comment here