ActualitéMaroc

LE RESEAU DES DOYENS DES FACULTES DES LETTRES ET SCIENCES HUMAUNES EN CONCLAVE DANS LA VILLE D’IFRANE

     Dimanche et lundi 20-21 avril derniers, le centre des conférences de l’Université Al Akhawayen d’Ifrane a abrité les travaux d’une réunion des membres du réseau des Doyens des facultés des lettres et des sciences humaines et sociales du Maroc qui s’est tenue sous la présidence de Mr Khaled Samadi ; secrétaire d’état chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique en présence notamment des présidents respectifs de l’Université Ibn Zohr D’Agadir Prof. Omar HALLI et de l’Université Al Akhawayn d’Ifrane Mr  Driss Ouaouicha aux cotés de plusieurs experts et spécialistes.

    Selon le secrétaire d’état chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ; cette réunion rentre dans le cadre de la mise en application des recommandations issues de la Rencontre Pédagogique Nationale organisée à Marrakech les 2 et 3 octobre 2018 sous le thème « L’Université renouvelée: La licence, un enjeu pour la qualification académique et l’intégration professionnelle ».

     Dans ce cadre avait-il rappelé ; « nous avons entrepris une série de concertations élargies au niveau des différentes Universités du Royaume qui ont émis des recommandations axées essentiellement sur l’opérationnalisation du nouveau projet pédagogique dont les principaux résultats ont fait objet d’un communiqué du ministère annonçant le passage de la licence au système de formations “Bachelor” et du passage de trois ans et une année préparatoire plus trois années universitaires et du système des modules à celui des crédits validés ».

    Ce nouveau système, ajouta-t-il ; suppose l’opérationnalisation au niveau des filières, des spécialités et des différents champs de la connaissance existants au niveau de l’Université marocaine. Car il s’agit bien là de l’opérationnalisation d’une nouvelle architecture pédagogique sur une structure pédagogique existante et dans ce sens ; précisa  Khalid Samadi ; « nous cherchons à proposer ; à travers une série d’orientations issues de ces champs de connaissance ; de nouvelles filières et spécialités en application des Hautes Instructions Royales contenues dans les discours prononcés par Sa Majesté le ROI Mohammed VI que DIEU l’Assiste à l’occasion de la fête du Trône incitant à la révision des filières et spécialités et leur rénovation tout en le adaptant au marché du travail et dans ce sens ».

Et d’ajouter ; « nous avons constitué trois réseaux que sont le réseaux des facultés des lettres et langues et des sciences humaines, le réseau des facultés de droit et des sciences économiques et de gestion et le réseau des facultés des sciences et technologies invités à arrêter les différents champs de connaissances de base pour la première année préparatoire et les nouvelles filières et spécialités possibles selon les besoins du marché du travail d’où cette réunion du réseau des facultés des lettres, langues et des sciences humaines que je supervise aujourd’hui à Ifrane aux cotés du président du réseau Pr Omar Halli, Président de l’Université Ibn Zohr d’Agadir ».

     Lors de cette réunion d’Ifrane selon Mr Khalid Samadi, les Doyens présents ont travaillé sur Six champs de connaissances desquels ils ont dégagé une trentaine de filières à raison de cinq filières par champs et de chaque filière, ils ont tiré cinq spécialités totalisant ainsi quelques 150 spécialités (30X5) qui peuvent être enseignées au niveau de nos facultés des lettres et des sciences humaines.

      Ces résultats obtenus avait-il conclut ; nous ont donné un très grand éventail de l’offre pédagogique que nous allons développer et étudier à fond avec des experts et des spécialistes ainsi qu’avec les établissements et les facultés avant de les approuver et étudier les possibilités de leurs mises en application et trouver les moyens humains et logistiques indispensables pour se faire entre autres besoins indispensables a cette mise en œuvre .

                                                                               ABOU ZOUHEIR

 

 

 

Comment here