Culture

L’ASSOCIATION DES COMPETENCES FRANCO-MAROCAINES ORGANISE LE 2ème « WORK-FTOUR » AUTOUR DU THEME : « LE DIABETE ET LE RAMADAN »

Jeudi 30 MAI 2019 dernier ; L’Association des Compétences Maroco Françaises (ACOMAF) avec le concours et le soutien de mairie de Carrières-Sous-Poissy présidée par Mr Christophe DELRIEU, a organisé la deuxième édition de son « Work ftour » qui a réuni une centaine de personnes de tout horizon et de tout âge pour des échanges autour de la thématique « Diabète et Ramadan ».

Lors de cet évènement Ramadanesque ; les membres de l’ACOMAF ont mis leurs compétences au service de leurs invités en mobilisant leurs pôles santé, évènementiel et communication en plus d’une auto-entrepreneuse qui a préparé, dans la tradition purement marocaine, un ftour apprécié par l’ensemble de nos convives, franco marocains, marocains et français entre autres …

Ce « Work Ftour » parrainé par l’entreprise citoyenne « chaabi bank » a été marqué par la présence des deux consuls Mr Zoubeir FREJ, consul général de Pontoise et Mme Souad ZAIRI, consule générale à Colombes qui ont prononcé, en binôme, un message de félicitation à l’association pour l’organisation de cet évènement tout en remerciant la présence du public multiculturel avant de rappeler  que l’ACOMAF était une association qui rassemble l’ensemble des compétences Maroco-Francaises, pour être un véritable relais auprès de la diaspora marocaine et qui doit avoir un rôle fédérateur pour l’ensemble des Compétences et s’enrichir de nouvelles adhésions car le Maroc a besoin de ces compétences, elles sont bénéfiques pour le Maroc et bien évidemment pour la France avaient-ils conclu.

Le débat a été animé par Adil NAJEM administrateur de l’ACOMAF (médecin psychiatre) et mené par Malika EL ATTAR, Cadre supérieur de santé, qui a introduit le débat en contextualisant les grandes lignes de la prise en charge du diabète, à la fois sur le volet prévention, curatif mais également en introduisant le rôle primordial de l’Education Thérapeutique des patients.

Pour sa part, Dr Zinedine KHAYAT, Médecin Endocrinologue a rappelé que le diabète est « le fléau » de ces dernières années où le nombres de patients recensés touchés par cette pathologie chroniques ne cessent de croitre sur l’ensemble du globe. Il a présenté les différentes formes de diabète, les  recommandations quant à la période de jeûne et notamment le consensus de Casablanca de 1995 avant de finir  par la prise en charge précoce nécessaire.

Le discours a été vulgarisé afin que l’ensemble des convives puissent avoir accès à ces informations et transmis en Français et en arabe.

De son coté ; Dr Fourat AL RAMMAH, Médecin Diabétologue, a apporté des compléments d’informations sur les effets de co-morbité liées au diabète et leurs prises en charges qui demandent une pluridisciplinarité et une surveillance précoce.

Après ce, une série de questions/ réponses a eu lieu avec le public auquel a participé également Dr Nadia HAL, Gynécologue Obstétricienne, qui a pu apporter un complément d’information concernant la prise en charge des femmes durant leur grossesse et post accouchement.

A noter que ce type d’évènement est l’occasion de véhiculer un message positif entre les différentes cultures, le prétexte du ramadan s’apparente à des périodes de questionnement autour du vivre ensemble et de la solidarité. Aussi ; il y’a lieu de saluer l’initiative des organisateurs du « Work Ftour » qui ont réussi à mobiliser « les chibanis », notamment les femmes qui sont venues en nombre et qui  ont été à la fois émue de voir le dynamisme de cette nouvelle  génération à vouloir partager leurs connaissances avec eux, leurs être d’un soutien quant à leurs besoins d’informations, mais également par la touche artistique et culturelle par laquelle les organisateurs ont conclu la soirée après le Ftour partagé. Ce qui les a replongés dans leur souvenir des soirées du Ramadan dans la mère patrie le Maroc.

En effet ce 2ème « Word Ftour » a été clôturé par la soirée animée par deux virtuoses de la musique Marocaine traditionnelle et la musique andalouse et la musique GNAWA, revue et visitée avec des consonances actuelles a connaitre : Abdelmounim BELAHMID, qui a offert, une belle prestation de musique Andalouse et qui organise par ailleurs un festival  francilien « andalouse sur seine » le 08 et 09 juin prochain, au théâtre saint pierre à Neuilly sur seine

Quant au groupe GNAWA YOUMALA, Fruit de la rencontre entre  Jaouad El GAROUGE , leader du groupe , et Redouane Raifak, ex-musicien du groupe mythique marocain « Nass El Ghiwane », Ils ont transporté l’assistance pour un voyage envoûtant au cœur des rythmes de transe et des chants ancestraux. Le public a apprécié notamment et fortement l’esprit et les sphères musicales aux différentes facettes qui ont fait vibrer tous les sens et enfin, Inger Hannisdal, violoniste Norvégienne, amoureuse de la culture marocaine et arabe en général, a fait le plaisir apporter sa touche d’originalité lors de cette soirée artistique

                                                                             Mohammed Drihem

 

 

 

Comment here