ActualitéMaroc

LE SEDD CELEBRE LA JOURNEE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT A RABAT

A l’instar de la communauté internationale, le Secrétariat d’Etat chargé du Développement Durable a célébré la Journée Internationale de l’environnement du 5 juin sous le thème : « Combattre la pollution de l’air » et ce,  à travers l’organisation d’une série d’activités durant tout le mois de juin tant au niveau national que régional et local dont notamment et entre autre la visite du siège du Laboratoire National des Etudes et de la Surveillance de la Pollution à Rabat organisée lundi 17 juin dernier , pour la présentation des unités mobiles de surveillance de la qualité de l’air et des véhicules électriques, dans le cadre de la mise en œuvre de l’exemplarité de l’Administration conformément aux orientations stratégiques de la Stratégie Nationale de Développement Durable.

Par la même occasion ; le SEDD a organisée durant la même journée ; une rencontre nationale présidée par Madame Nezha EL OUAFI, Secrétaire d’Etat chargée du Développement Durable au cours de laquelle ont été présentées les réalisations de notre pays en matière d’amélioration de la qualité de l’air.

Cette rencontre a été l’occasion également pour débattre des défis en relation avec cette problématique avec la participation de hauts responsables ministériels, des représentants d’institutions gouvernementales, des collectivités territoriales, de la société civile, de la coopération internationale et des médias.

Dans son allocution d’ouverture des travaux de cette journée prononcée au laboratoire National des Etudes et de la Surveillance de la Pollution à Rabat ; Mme Nezha El Ouafi a lancé de prime abord que  cette Journée internationale de l’environnement du 05 juin est organisée cette année sous le thème « Pollution de l’air », « l’un des problèmes environnementaux pour sa contribution au réchauffement climatique et son impact sur la santé, ce qui nous incite à réfléchir aux différents moyens pour changer nos modes de vie afin de réduire la pollution que nous causons ».

Après avoir souhaité la bienvenue à l’assistance au sein du Laboratoire National des Etudes et de Surveillance de la Pollution, qui est l’instrument scientifique et technique du Secrétariat d’Etat chargée du Développement Durable dans les domaines de surveillance et de contrôle de la pollution ; Me Nezha El Ouafi a rappelé que la pollution de l’air est l’un des domaines auquel le SEDD accorde beaucoup d’importance en raison de son impact direct sur l’homme et l’environnement, sachant que le coût de dégradation dû à la pollution de l’air est estimé à 1,62% du PIB, selon le dernier rapport national élaboré dans ce sens.

À cet égard avait-elle ajouté, le Laboratoire National des Etudes et de Surveillance de la Pollution dispose d’unités mobiles et d’équipements de pointe lui permettant d’assurer la surveillance et le contrôle de la qualité de l’air, dont une présentation a été faite suivie d’une visite du laboratoire.

Pour Nezha El Ouafi, la célébration de cette année est une occasion pour présenter les programmes et les réalisations menés par le Secrétariat d’Etat chargé du Développement Durable avec tous ces partenaires, en particulier la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’environnement, la Direction Générale des Collectivités Locales et la Direction de la Météorologie Nationale, dans le domaine de la surveillance et du contrôle, dont on peut citer, notamment :

  • La publication d’un ensemble de textes d’application de la loi 13-03 sur l’air (Surveillance de la pollution de l’air, contrôle des installations fixes et contrôle des moyens de transport) ;
  • La création d’un Réseau National de Surveillance de la Qualité de l’Air, composé actuellement de 29 stations fixes et de 4 unités mobiles,
  • L’adoption du Programme National de l’Air, en partenariat avec les départements ministériels et les établissements publics, qui permettra d’augmenter le nombre des stations fixes de 29 à 101 stations d’ici 2030.
  • La création des comités régionaux permanents pour le suivi et la surveillance de la qualité de l’air dans certaines régions.

De son coté, le chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani a souligné, dans une déclaration à la presse, que la célébration de la Journée mondiale de l’environnement se veut une occasion pour passer en revue les efforts déployés dans le domaine de la surveillance et du suivi de la qualité de l’air dans l’ensemble des villes marocaines, avec un focus sur la révision et le suivi du programme et du plan d’action y afférents.

Le Programme national de la qualité de l’air a-t-il ajouté ; a permis de réaliser des progrès positifs parallèlement à d’autres programmes, dont notamment et entre autres le développement du tri et de la valorisation des déchets et la réduction de leur coût, ce qui allégera la pression sur les villes et les familles.

Le Chef du Gouvernement a ainsi noté que l’ensemble des départements concernés préparent leurs programmes en vue de la mise en œuvre du pacte sur l’exemplarité de l’Etat dans des domaines aussi variés que la réduction de la consommation énergétique, de l’eau, de l’efficience énergétique et du transport durable, entre autres.

Mohammed Drihem

Comment here