Régions

Sidi Ifni fête ses cinquante années de rétrocession

Cette année,  sidi Ifni fête ses cinquante années de libération du colon espagnol et retrace dans une nostalgie le combat et le sacrifice des tribus Ait Baâmrane. Un passé riche en lutte et sacrifice pour la mise en place de nouvelles structures qui ont donné lieu à une ville qui a pu se distinguer par ses richesses naturelles, son capital humain, son climat et finalement son ambition qui ne cesse de se réaliser avec le temps.

C’est en présence d’une délégation officielle présidée par Hassan Sidki, Gouverneur de Sidi Ifni, en présence de Said Amzazi, Ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ;  Khalid Essamadi, secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement supérieur,  du ministère de l’éducation nationale, de Mohamed NajemAbshai, Wali de la région Guelmim/Oued Noun, de Omar Hilli, président de l’université Ibn Zohr (UIZ) d’Agadir, des députés parlementaires et des responsables de différents services internes et externes ainsi que des représentants de la société civile ;  que le lancement de la célébration de ce grand événement a eu lieu à Sidi Ifni le 29 juin 2019.

Une occasion qui a permis entre autre de s’arrêter sur les différents projets réalisés dans cette ville, berceau des tribus Ait Baâmrane et terre de la résistance et du patriotisme. Une journée qui a débuté par l’inauguration de plusieurs projets dont une annexe universitaire à l’ISTA qui va s’ouvrir sur le Master professionnel spécialisé  en matière du tourisme et de gestion des ressources humainesà partir de  la session scolaire prochaine. Comme il a été aussi lancé durant cette cérémonie d’inauguration par le Ministre de l’éducation nationale, la création d’un internat qui peut loger une centaine de stagiaires et ce dans le cadre de la promotion de la formation professionnelle, levier du développement local, régional et national. A cet égard, le Ministre a précisé que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la vision nationale en matière d’éducation qui s’étend jusqu’en 2023 et qui marque le premier pas vers un pôle universitaire à  Sidi Ifni.

A cette occasion, plusieurs allocutions ont été prononcées notamment par Omar Hilli, président de l’UIZ Agadir, qui a sollicité tous les intervenants de travailler la main dans la main pour mener à terme ce projet qui est une valeur ajoutée pour la ville et pour l’enseignement en général. Quant au secrétaire général de l’éducation nationale, il a mis en exergue l’importance de la formation et son rôle dans la promotion de l’emploi et de la créativité. D’autres allocutions ont été prononcées notamment par le Gouverneur de la province de Sidi Ifni ainsi que le Wali de la région Guelmim/Oued Noun. A noter aussi qu’un bref exposé a été animé par le Professeur Ben Attou de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH UIZ) Agadir dans lequel il a soulevé des points importants touchant l’émergence de la province qui ne cesse de jouir d’une place capitale dans le pôle économique aussi régional que national.

Suite à cette inauguration, la délégation a présidé l’ouverture du pont de Sidi Ifni, le salon d’exposition organisé par la délégation régionale de l’agriculture et autres projets programmés pour cette journée.

Il est à signaler que ce festival va s’étendre sur quatre jours, avec un programme très diversifié et très riche en activités diverses à savoir soirées musicales, compétitions sportives, débats, rencontres et expositions artistiques, fantasia et aussi une journée dédiée au Musée de la résistance qui abritera une conférence sur l’histoire de Sidi Ifni, animée par différents chercheurs dans le domaine.

MAROCNEWS.IFNI6

Mohamed Laghouizi

Comment here