Régions

Fès : Inauguration du centre de conférences et de formation de l’USMBA de Fès

Un Centre de Conférences et de Formation  relevant de  l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA)  de Fès a été  inauguré  vendredi  dans le cadre de sa politique de promotion de l’excellence, du rayonnement et de la mise en valeur de la formation continue.
La cérémonie d’inauguration de ce centre, le premier en son genre dans la région Fès-Meknès,  s’est déroulée en présence du secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique , Khalid Samadi , du wali de la région Fès-Meknès, des gouverneurs des provinces de la région, des élus, des professeurs universitaires  des partenaires socio-économiques de l’université.
L’ouverture de cette nouvelle infrastructure culturelle a été marquée par la participation de  M. Abdelhak El Mrini , historiographe du royaume qui a donné une conférence sur  le thème : «  Eclairages sur la cérémonie d‘allégeance au Maroc  et ses significations dans le temps moderne ».
«  L’allégeance, rappelle-il, est un pacte juridique et politique qui puise ses anciennes racines dans la religion musulmane et la Bey’aa au prophète de l’Islam Sidna Mohammed et a ses califes, à la vénération d’un Dieu, Allah, l’unique et l’omnipotent et à l’attachement au livre saint, le Coran et à la Sunna ».
L’allégeance, ajoute-t-il, est aussi un  pacte constitutionnel qui lie le peuple et  SM  le Roi, commandeur des croyants, qui est garant de l’unité de la nation, qui défend les droits des citoyens et qui veille sur leur sécurité et bien- être   et  sur  la défense des frontières et la  préservation de l’intégrité territoriale du pays.
Le conférencier a ensuite rappelé les durs combats menés par feu SM Mohammed VI , père de la nation et Feu SM Hassan II, l’unificateur qui ont lutté  contre le colonialisme et permis au pays de recouvrer son indépendance et son intégrité territoriale, en respect de la Bey’a dont les regrettés  souverains ont été investis par le peuple marocain , constamment fidèle  et loyal à la dynastie et aux sultans alaouites.
Auparavant, le secrétaire d’Etat, Khalid Samadi et le président de l’USMBA de Fès, Redouane Mrabet  ont souligné l’importance de l’université de Fès, la plus ancienne au Maroc après celle de Mohammed V de Rabat,  se félicitant des excellents résultats enregistrés par les étudiants de différents établissements  d’enseignement supérieur au terme de l’année universitaire  2018-2019.
Le secrétaire d’Etat a notamment insisté sur l’ouverture de quelque 17 nouveaux établissements universitaires d’enseignement public et privé pour la prochaine rentrée universitaire 2019-2020 et sur les efforts entrepris pour la reforme  et l’amélioration du système universitaire au royaume.
Il a assuré que le nouveau Centre de Conférences et de Formation  de l’USMBA de Fès qui dispose de plusieurs espaces modernes et équipés, est ouvert à tous pour  l’organisation d’activités éducatives, culturelles et scientifiques, souhaitant que des centres similaires soient ouverts  dans différentes universités et régions du pays  .
Situé à proximité du Centre Hospitalier Universitaire (CHU)  Hassan II de Fès, le nouveau centre  est doté notamment d’une salle de conférence équipée  de moyens audiovisuels avec une e capacité de 670 places. Le centre est équipé aussi  de 4 salles de formation d’une capacité de 48 places,  de 2 salles de réunion circulaires de 36 places chacune,  un hall d’expositions de 300 m2  et  une salle VIP de 42 places .
Selon un communiqué,   le Centre de Conférences et de Formation,  a pour vocation de contribuer au développement des activités culturelles et scientifiques de l’université, de la ville et de la région. Il offrira une formation continue diplômante,  une formation continue courte et une  formation tout au long de la vie. Ce  centre  jouera un rôle important dans le soutien de  la dynamique de développement que connait la Région Fès- Meknès, en adaptant et diversifiant  son offre de formation continue et en développant des prestations de services répondant aux besoins du marché.
En marge de  la cérémonie d’inauguration, plusieurs cadres méritants de l’USMBA dont des  retraités en 2018 ont été décorés d’Ouissams  de différentes catégories  qui leur ont été accordés par SM le Roi Mohammed VI en hommage aux services louables rendus au pays.

Kaddour Fattoumi

Comment here