ActualitéMaroc

BENATIQ DONNE LE COUP D’ENVOI A L’UNIVERSITE D’ÉTÉ DES JEUNES MAROCAINS DU MONDE DANS LA VILLE DE TETOUEN

Comme annoncé en son temps, le Ministère Délégué chargé des marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration en partenariat avec l’Université Abdelmalek Essaadi de Tétouen et le conseil Régional de la Région de Tanger-Tetouen-Al Hocaïma, organise la 11ème édition de l’Université d’été des Jeunes Marocains Résidant à l’étranger  du 14 au 23 juillet 2019 en cours à Tétouen.

La cérémonie d’ouverture officielle de cette nouvelle édition de l’université d’été de Tétouen a été présidée par Abdelkarim Benatiq Ministre délégué chargé des marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration qui était accompagne de Mohammed Errami Président de l’Université Albdelmalek Essaadi et des représentants respectifs du conseil régional partenaire et du Conseil Local des Oulémas de Tetouen et a été marqué par le Discours d’ouverture prononcé par le ministre Abdelkarim Benatiq dans lequel il s’est réjouie de prime du fait que « les dizaines de jeunes Marocains qui participeront à cette Université d’été sont nés dans différents pays d’accueil et différents continents, ils parlent différentes langues mais ; ils ont un langage en commun, celui de l’amour qu’ils vouent à leur pays d’origine, le Maroc : leur mère patrie ».

Pour Abdelkrim Benatiq ; « l’Université d’été s’appuie sur un ensemble de fondamentaux avec à leur tète ;  les Hautes orientations royales de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a souligné, à plusieurs reprises,  la nécessité d’accompagner les MRE, de mieux répondre à leurs attentes et d’adapter, en conséquence, tous les services à leurs besoins ». De même, le ministre délégué chargé des MRE et des Affaires de la migration a mit l’accent sur l’importance de préserver l’identité nationale de ces jeunes car, d’après lui, « renforcer ce lien ne se fait pas uniquement en passant des vacances au Maroc, ou bien en rendant visite aux familles mais aussi et surtout ; par la consolidation de ce lien en passant également à travers ce type d’évènements culturels, comprenant de nombreux ateliers dédiés justement à cette émulation. Ils porteront sur plusieurs thématiques telles que le modèle marocain de tolérance et de dialogue interreligieux et l’intégrité territoriale du Maroc entre autres sujets animés par des professeurs universitaires, experts dans différents domaines ».

« Ces jeunes Marocains qui ont reçu un cursus scolaire dans leurs pays d’accueils, devraient enclencher une émulation positive à même d’enrichir les deux rives, à savoir celles des pays d’accueil et du Maroc, le pays d’origine» avait-il ajouté.

A noter que la communauté marocaine établie à l’étranger a sensiblement évolué durant les trois dernières décennies. Une évolution marquée par les changements intergénérationnels et les mutations qu’ont connues les sociétés des pays d’accueil. Cette évolution a -naturellement- fait émerger de nouvelles attentes auprès des jeunes générations issues de l’immigration marocaine. Des attentes qui peuvent changer d’un pays à un autre, d’une tranche d’âge à une autre, mais qui convergent toutes vers un même sujet : l’identité et l’attachement culturel.

Conscient de l’enjeu que représente la dimension culturelle dans le renforcement des liens des MRE avec leur pays d’origine, le Ministère a consacré un espace important au volet culturel dans sa stratégie envers les jeunes MRE. Aussi, il  a mis en place une nouvelle offre culturelle qui tend à répondre à leurs  besoins et attentes ; Offre qui se décline en plusieurs programmes mis en œuvre, tout au long de l’année, aussi bien au Maroc que dans les pays d’accueil.

     Au niveau des pays d’accueil, outre la création des centres culturels marocains, « DAR AL MAGHRIB », dans les pays de résidence qui accueillent une forte communauté marocaine et l’organisation des tournées théâtrales en langues arabe et amazighe, le Ministère soutient les actions des associations MRE porteuses de projets culturels et éducatifs.

     Au Maroc, en plus des séjours culturels organisés en partenariat avec le tissu associatif marocain à l’étranger, les colonies de vacances en faveur des enfants MRE, le Ministère a pris les dispositions nécessaires pour organiser des Universités Culturelles, d’hiver, de Printemps et d’été, tout au long de l’année, au profit des jeunes étudiants marocains résidant à l’étranger, dont l’âge est compris entre 18 et 25 ans.

Le programme des universités culturelles a été lancé par le ministère en 2009. Jusqu’en 2016, la seule période couverte de l’année était celle de l’été. Ce n’est que récemment que le ministère a reconsidéré ce programme en organisant d’autres universités culturelles tout au long de l’année. A ce jour, ce ne sont pas moins de 2800 jeunes MRE qui ont pris part à ce programme réalisé avec le concours d’universités marocaines ainsi que des conseils régionaux. Il a permis à ses jeunes bénéficiaires de découvrir de près les atouts de leur pays d’origine, le Maroc, la richesse de son histoire, de sa culture et de son système de valeurs basé sur le dialogue et la tolérance.

A l’instar des éditions précédentes, université d’été (10 éditions), d’hiver (2 éditions) et de printemps (2 éditions), le Ministère organise la 11ème édition de l’université d’été, du 14 au 23 juillet 2019. Cette édition s’inscrit dans le cadre d’un partenariat tripartite conclu avec le Conseil de la Région de Tanger-Tétouan-Al-Hoceima et l’Université Abdelmalek ESSAADI. Elle vise à préserver l’identité nationale des nouvelles générations des marocains du monde et renforcer leurs liens avec leur pays d’origine.

Cette nouvelle édition coïncide avec la commémoration du 20ème anniversaire de l’intronisation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste. Elle sera l’occasion pour présenter aux participants un aperçu des grands chantiers de développement et les réformes réalisées au cours de ces deux dernières décennies sous le règne de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Le focus sera mis sur la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, qui accueillera la 11ème  édition de l’Université d’été. Grace à ses grands projets structurants, cette région a connu un développement social et culturel considérables. Elle a renforcé davantage son rayonnement économique aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. Il en est ainsi du complexe portuaire Tanger-Med, concrétisation de la vision royale pour cette région, qui a permis au Maroc de disposer d’une plateforme portuaire multidimensionnelle. C’est une plateforme considérée aujourd’hui comme étant le plus grand port d’Afrique, classé au 45ème rang mondial.  Bien plus, il s’agit d’un pôle logistique connecté à plus de 77 pays et 186 ports internationaux. Dans cette même vision stratégique, le Prince Héritier Moulay El Hassan a présidé, vendredi 28 juin 2019, la cérémonie de lancement des opérations portuaires du nouveau port Tanger Med II, une plateforme qui permettra d’ériger le complexe portuaire de Tanger-Med en port leader à l’échelle Méditerranéen.

La région jouit également de la création de plusieurs zones industrielles. Ce qui l’a haussé en une destination privilégiée pour les investissements industriels internationaux.  Sa position géographique proche du continent européen, son histoire, ses espaces naturels et ses sites archéologiques dotés de symbole culturel et spirituel, ont fait de cette région l’une des destinations touristiques les plus prisées du Royaume.

Cette Université  offrira l’opportunité à ses participants jeunes MRE de connaitre de près les potentialités dont regorge cette région. Elle leur permettra également de connaitre l’histoire et la culture du Maroc, Royaume qui a constitué, au fil des années, une terre de dialogue, de coexistence entre les religions et les cultures. De par sa diversité culturelle et linguistique exceptionnelle, dans laquelle sont fusionnées toutes ses composantes arabe, islamique, amazighe et hassani enrichie de ses affluents africains, andalous, hébraïques et méditerranéens, il est aussi un modèle de tolérance et de respect de l’autre. Cette particularité religieuse et culturelle s’est confortée à travers de nombreux moments historiques, comme en témoigne la récente visite historique du Pape François à notre pays.

La 11ème édition de l’Université d’été connaitra la participation d’une centaine de jeunes marocains du monde, en provenance de 14 pays de résidence à travers le monde.  Y prendront également part des étudiants marocains poursuivant leurs études supérieures à l’université Abdelmalek Essaadi. Le but étant de favoriser davantage le partage des expériences et l’échange interculturel.

Durant une semaine, ces jeunes étudiants participeront à des ateliers et conférences-débats animés par d’éminentes personnalités. Ces rencontres, qui seront couronnées par des sorties et des visites de terrain mettant en exergue les divers aspects de la région de Tanger-Tétouan-Al-Hoceima, porteront sur plusieurs thématiques :

  1. le modèle marocain de tolérance et de dialogue interreligieux.
  2. L’intégrité territoriale du Maroc.
  3. Les grands chantiers de développement au Maroc.

 

                                                                        Mohammed Drihem

Comment here