Culture

AKHIAM D’IMILCHIL ET SENS DE BORDEAUX ORGANISENT LE 3ème FESTIVAL DES MAROCAINS DU MONDE A AGOUDAL DU 16 au 19 AOUT 201

L’Association Solidarité Echange Nord Sud (SENS) de Bordeaux et l’Association AKHIAM pour le Développement Economique et Social d’IMILCHIL organisent la 3ème édition du Festival des marocains du Monde à Agoudal – Région d’Imilchil – du 16 au 19 Aout 2019 prochain.

Organisé dans le cadre d’échange, festif et de visite, cette nouvelle édition du Festival des Marocains du Monde accueille comme invité d’honneur Mustapha El Haddaoui ; ancien Footballeur international de l’équipe nationale du Maroc.

Au programme de cette nouvelle édition du Festival des Marocains du Monde ; les organisateurs ont concocté plusieurs activités socio –culturelles, sportives et touristique pour bien garnir le séjours des participants, il s’agit d’Excursion au grand lac d’Isli et Lac Tislite et à la grotte AKHIAM (Cascade; Stalagmites Stalactites, pont naturelle…) ; des activités Sportif en VTT, une Cérémonie de Mariage traditionnelle et des Soirée artistiques et musicales et des soirées astronomiques d’observation du ciel étoilé d’Agoudal.
A rappeler que le festival des marocains du Monde est une initiative qui vise à promouvoir la Région de la collectivité territoriale d’Imilchil et à avoir des ambassadeurs d’Imilchil répartis à travers le monde pour une meilleure promotion de la destination Imilchil.
Cette initiative a pour objectifs de mettre en valeur les potentialités touristiques et culturelles de la région dont notamment et entre autres ; les lacs (isli et tislite) connus à travers cette histoire amoureuse de Romeo et Juliette si on peut dire ; la grotte d’Akhiam avec son histoire aussi sur la promotion des mariages à travers la légende sans parler de l’architecture locale des villages et du mode de vie ancestral des tributs Aït Hdiddou de la région qu’on souhaite faire connaitre aux participants parmi nos marocains du Monde qui auront pour rôle de parler autours d’eux de Imilchil dans leurs pays d’accueil à l’étranger.

La nouveauté de cette 3ème édition du Festival des Marocains du monde prévue du 16 au 19 Aout prochain c’est quelle sera marqué par la participation de l’Espace Médiation (EsMed) composé du Réseau Marocain Transnational Migration et Développement (RMTMD) et le Réseau Africain Migration-Développement (RAMD) invité de l’Association Solidarité Echange Nord Sud (SENS) de Bordeaux et de l’Association AKHIAM pour le Développement Economique et Social d’Imilchil qui co-organisera :
1) Une table ronde autour de la thématique liée au «rôle de la migration dans le développement à l’aune de la coopération Sud‐Sud» en se basant sur les rapports des deux rencontres organisées en partenariat avec le Ministère Délégué Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration (MDCMREAM), Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH), Conseil de la Communauté Marocaine à l’Etranger (CCME) et de l’Institut des Etudes Africains (IEA).
Parmi les objectifs de cette table ronde, les organisateurs comptent :
 expliquer les liens qui existent entre l’économie sociale et solidaire et l’ensemble des objectifs de développement durable (ODD) retenus par l’Agenda 2030 et qui font bien apparaître que ce type d’économie est un nouveau modèle de développement, susceptible de s’attaquer aux fondements structurels du développement facteur d’exclusions et non durable.
 mettre en relief l’apport de la diaspora africaine dans la dynamique de coopération Sud-Sud, ainsi que dans le développement et la promotion de l’économie sociale et solidaire (ESS) qui vise à favoriser un développement partagé et durable au moyen d’innovations et de pratiques concrètes sur le plan social, dans le domaine institutionnel et en matière de technologies.
Cette table ronde sera animée par Abdelfattah Ezzine (Président de l’EsMed et coordinateur des RMTMD et RAMD avec la participation de Mamadou Diallo du Collectif Communauté Subsahariennes au Maroc (CCSM) et Armande Pedtone du Réseau des Femmes Immigrées et Epouses (REFIME)
2) Le travail de terrain sera effectué sur les thématiques suivantes par 2 groupes :
 La femme à Imilchil, coordinatrice : El attar Zhor
 Les enfants et les jeunes à Imilchil, coordinatrices : Sara Aarab et Laila Kraouti.
Ces deux thématiques, à titre indicatif, vont aborder des questions diverses, notamment : les droits de l’Homme (droits collectifs et individuels), rapport à la migration, le quotidien, employabilité (activités génératrices de revenu), formes de solidarité, etc.
Des manuels de gestion des travaux de terrain et de collecte des d’informations vont être distribué aux membres des groupes.
3) Le reportage de toutes les activités sera élaboré par les responsables : Mourad Ghalmi et Larbi Louizi. D’abord filmer les activités depuis les préparatifs au retour.
A la lumière du travail de terrain, les organisateurs serons amenés à collecter les données via l’observation, l’interview et les focus groupes, afin de les analyser dans le but d’exploiter tout cela pour une rencontre qui aura lieu vers le mois d’octobre dont le thème abordera la question du rôle de la diaspora africaine dans l’économie sociale et solidaire.
En attendant ; il y’a lieu de relever avec beaucoup de surprise cette volte-face des organisateurs du Festival de la musique des cimes qui ont raté le rendez-vous avec le festival des marocains du monde en reportant l’édition 2019 du festival de la musique des cimes au calendre grec sachant bien que sur le plan socio-économique et en matière d’impact économique surtout; ça fait des années que le festival des musiques des cimes s’organise sans avoir un impact réel puisque il n’a jamais réussi un taux d’occupation important au niveau des unités d’hébergement touristique (Hôtel, Gites et Auberges) de la Région d’Imilchil et ce ; à cause du manque d’opérations de promotion et de publicité pour la zone, ce qui fait que le publique du festival se limitait aux seuls visiteurs venant des villes et villages limitrophes tel que Rich, Aghbala et des petites localités de la région ou les gens n’ont pas les moyens pour aller dans ces établissements hôteliers d’Imilchil d’où cette idée du festival des marocains du monde (qui est à sa troisème édition cette année) qui est venu pour donner un nouveau souffle au secteur touristique et qui aura un impact positif sur l’économie locale en général et sur la vie touristique d’Imilchil en particulier.
Mohammed Drihem

Comment here