Environnement

Fès-Energies Renouvelables: La 5 è Conférence Internationale sur les Énergies Renouvelables en octobre 2020 a Fès

La 5 è Conférence Internationale sur les Énergies Renouvelables pour les Pays en Voie de Développement se tiendra en octobre 2020 à Fès à l’initiative  de l’université Sid Mohammed Benabdallah (USMBA).
Cette conférence scientifique vise à présenter des solutions innovantes et adéquates pour la production, gestion et économie de l’énergie dans les pays en voie de développement, indique un communiqué du comité d’organisation de l’USMBA de Fès
Selon le Pr Izeddine Zorkani , membre du comité  d’organisation  cette 5e conférence internationale s’inscrit en droite ligne du   congrès international « Energie et Ville du Futur »  (EVF)  tenu du 24 au 26 octobre 2018 à Fès sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI avec la participation des chercheurs de plusieurs pays.
Deux professeurs chercheurs de l’USMBA de Fès et l’Université de Lorraine UL ont mis  en commun, rappelle-t-il,  leurs expertises pour développer les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique (de l’éco-chalet Vosgien à l’éco-Riad Fassi).
Le Maroc et la France sont bien engagés, assure-t-il, sur la voie de la transition énergétique vers les énergies propres et cette collaboration est de nature à promouvoir la formation et l’innovation aux profits des étudiants et des acteurs de la cité. En effet les deux régions Fes-Meknès et Grand Est en France sont très favorables aux plans de l’efficacité énergétiques et des comportements citoyens valorisant le développement responsable de la ville du futur. Une cité de demain agréable à vivre, à développer et qui constituera un enjeu majeur de la Transition énergétique et écologique.
Il a souligné que ces actions ont été initiées suite au franc succès de la 5è édition du symposium Energie et Ville du Futur 2018 (EVF). La diminution des émissions, par l’adoption de systèmes énergétiques plus propres et les technologies respectueuses de l’environnement, peut réduire les dommages causés par les problèmes environnementaux locaux, y compris les effets de la pollution atmosphériques sur la santé, a-t-il indiqué.
Et le Pr Izeddine Zorkani d’ajouter que l’USMBA possède plusieurs projets de recherche pour la promotion des énergies renouvelables dont le projet «propre.ma» qui a abouti a la réalisation d’une installation d’une microcentrale Photovoltaïque raccordé au réseau (la microcentrale photovoltaïque et une station de métrologie sont installés sur le toit du Département de Physique de la Faculté des Sciences Dhar El Mehraz). La productivité d’une installation photovoltaïque est le facteur technique-clé qui conditionne la rentabilité d’un projet photovoltaïque. Une étude détaillée de la Productivité Photovoltaïque sous les conditions climatiques de la région Fès-Meknès a été réalisé, a-t-il signalé ajoutant qu’il est donc important que les décisions des investisseurs soient étayées par l’usage de logiciels d’estimation de la productivité calibrés avec des mesures sur site. D’un autre coté l’Université de Lorraine possède sur le site de Longwy une plate-forme baptisée Eco-chalets qui est une vitrine transfrontalière (Allemagne, Belgique, Luxembourg) du savoir-faire Lorrain . Cette plate-forme qui est sous l’environnement climatique du Nord–Est de la France, est en projet pour des constructions semblables dans les pays du sud méditerranéen et notamment au Maroc à travers la collaboration avec USMBA à Fès ou dans le cadre d’autres établissements dont  l’Ecole des Mines de Rabat.
La réussite de ce Symposium Energie et Ville du Futur (EVF) au Maroc a poussé les organisateurs à initier l’idée de former un réseau de compétence plus large, le « Programme EVF pour l’Afrique du Nord et l’Afrique sub-saharienne » (EVIFAN) dans le but de réaliser des projets de formation (Licence, Master et Doctorat) et de recherche appliquée en lien avec les thématiques développées par EVF. Ce nouveau programme, dit-il,  a pour but de promouvoir et populariser, en particulier, les énergies renouvelables dans l’Afrique du nord et les pays africains sub-sahariens.
Kaddour Fattoumi

Comment here