Dossier

Sport-Football : Le manque des infrastructures sportives a Oued Zem , un problème qui handicape la formation des jeunes

L’assemblée générale  du Rapide Club d’Oued Zem (RCOZ), tenue dimanche  4 août en présence de 35 adhérents sur un total de 48 et des représentants de la FRMF , a examiné  et adopté  les rapports moral et financier  de la saison 2018-19.
Le rapport moral a récapitulé les résultats réalisés avec une position  honorable de l’équipe qui a campé au 10e rang du classement général du Botola professionnel de première division. Il a fait état aussi  du manque flagrant des infrastructures sportives et d’assiette foncière pour  la création , entre autres projets, d’un centre de formation pour l’épanouissement de la jeunesse  de la ville.
Le rapport financier a révélé que les recettes ont totalisé  21 Millions de Dh et les dépenses se sont chiffrées à 17 M DH, soit un excédent substantiel  traduisant une bonne gestion des deniers du club. Les spectateurs ont contribué pour quelque  86 Millions de cts aux recettes et ce, en dépit de l’insuffisance de la capacité du stade évaluée à environ 4.000 places assises.
Outre les rapports moral et financier, l’assemblée a  abordé le projet de création d’une société sportive anonyme  de l’association du RCOZ conformément aux dispositions de la loi relative à  l’éducation physique et aux sports.
A ce sujet, le président  du RCOZ , Dr Ahmed  Nouara a indiqué que l’association fera appel à  un bureau d’études  pour l’accompagner  dans le processus de création  de cette société sportive dont le capital sera  probablement détenu a 100 pour cent par des sociétaires du club.
Signalons qu’il est question de  la fermeture du stade municipal d’Oued Zem pour son extension et l’implantation du gazon naturel au lieu du gazon synthétique. Dans ce cas,  l’équipe du RCOZ sera contrainte de jouer au terrain de l’OCK à Khouribga ou au stade  de Kasbat -Tadla, sans toutefois  profiter de l’affluence de son public , jugé un soutien fidele et un fervent supporteur de l’équipe.
L’on rappelle que le  club du RCOZ  a été créé en 1926  et que le stade municipal a été construit  en 1938 au temps du protectorat. Ce stade s’avère exigu pour contenir le nombreux public des supporteurs  et constitue la cause des problèmes de sécurité, surtout lors de l’accueil des grandes équipes marocaines, tels le Raja, le WAC, les FAR, l’IRT, OCK  etc.
Kaddour Fattoumi

Comment here