ActualitéMonde

Les Noms des lauréats du Concours mondial de vidéos pour les jeunes 2019 Prononcés au Sommet de la jeunesse sur le climat à New York

 

Samedi 21 septembre dernier ; le Siège des Nations Unies à New York a été au rendez-vous avec l’ouverture des travaux du Sommet de la jeunesse sur le climat avec la participation de quelque 500 activistes écologistes venus des quatre coins du monde, dont un groupe de jeunes marocains.

Cette rencontre, qui précède le Sommet Action Climat 2019 prévu lundi à New York, rappelons le ; se veut un lieu d’interaction des jeunes leaders qui militent pour une action climat afin de présenter leurs solutions et de dialoguer de manière significative avec les décideurs sur cette question cruciale de notre temps.

Lors de ce sommet ; les noms des jeunes du Portugal, du Brésil et des États-Unis lauréats du Concours Mondial de Vidéo pour les Jeunes dans son édition de 2019 ont été proclamés et ce ; grâce aux histoires passionnantes qu’ils ont racontées dans leurs vidéos sur des actions climatiques locales pouvant être développées et reproduites dans le monde entier.

Plus de 400 vidéos produites par des jeunes de 18 à 30 ans originaires de 114 pays ont participé à ce concours international organisé au tour de trois sujets à savoir: Villes et actions locales pour lutter contre le changement climatique, Solutions fondées sur la nature pour l’alimentation et la santé humaine et enfin ; Solutions fondées sur la nature pour concilier l’utilisation des terres pour les populations et les écosystèmes.

Lors de la révélation des noms des gagnants durant ce Sommet de la jeunesse sur l’action pour le climat ; Niclas Svenningsen, directeur de l’Action mondiale pour le climat à l’ONU Changements climatiques, a déclaré :

« Le Concours mondial de vidéos pour les jeunes tourne les projecteurs vers les actions réalisées par des jeunes du monde entier. Aujourd’hui plus que jamais, nous devons faire participer les jeunes aux discussions internationales. Il faut que leurs voix soient entendues lors du prochain Sommet Action Climat et au-delà. »

Les heureux gagnants, choisis à l’issue d’un vote public en ligne, sont : Raquel Gaião Silva  du Portugal pour sa vidéo « Ocean Alive » , Rafael Forsetto et Kiane Assis du Brésil pour leur vidéo « What is Agroecology » et Callie Broaddus des États-Unis pour sa vidéo « Reserva ; The Youth Land Trust ».

A rappeler que l’édition 2019 du concours a été organisée conjointement par les trois Conventions de Rio : la Convention sur la diversité biologique, la convention-cadre des Nations Unies sur les changements Climatiques et la Convention des Nations Unies sur la Lutte contre la Désertification, en partenariat avec le Programme de micro financements du Fonds pour l’environnement mondial, Programme des Nations Unies pour le développement et la fondation BNP Paribas. Il a été mis en œuvre à l’aide de la plateforme Television for the Environment (tve).

Selon les organisateurs ; les lauréats de ce concours se rendront à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25) à Santiago du Chili (Chili), en décembre, où ils participeront à la cérémonie de remise des prix du Concours mondial de vidéos pour les jeunes et à d’autres événements.

Les gagnants de ce concours international de Vidéo pour les Jeunes dans son édition de 2019 par catégories sont :.

Catégorie 1 – Villes et actions locales pour lutter contre le changement climatique

La vidéo réalisée par Raquel Gaião Silva témoigne des efforts déployés par l’ONG portugaise Ocean Alive pour protéger les prairies sous-marines au large de Setúbal. La vidéo montre comment les volontaires travaillent avec des spécialistes des sciences de la mer pour en apprendre davantage sur la biodiversité et les protocoles scientifiques utilisés pour l’évaluation de la qualité de l’environnement. Ocean Alive s’est fixé pour mission d’informer les élèves et la communauté locale de pêche afin d’encourager le changement des comportements, de réduire le recours aux pratiques de pêche destructrice et de protéger les prairies sous-marines.

Catégorie 2 – Solutions fondées sur la nature pour l’alimentation et la santé humaine. 

Dans leur vidéo de trois minutes, Rafael Forsetto et Kiane Assis définissent l’agro-écologie et montrent comment elle est devenue partie intégrante des pratiques des agriculteurs de l’État du Paraná, au Brésil.

Ces agriculteurs évitent l’usage des pesticides tout en cherchant à renforcer la biodiversité et à réduire l’empreinte écologique de leurs méthodes agricoles. Ils s’emploient à diffuser leurs connaissances et leurs bonnes pratiques grâce à l’École latino-américaine d’agro-écologie.

Catégorie 3 – Solutions fondées sur la nature pour concilier l’utilisation des terres pour les populations et les écosystèmes.

La vidéo réalisée par Callie Broaddus raconte comment elle a créé, avec sa sœur, The Youth Land Trust afin de protéger les forêts de l’Équateur. Leur objectif est de renforcer la capacité d’action des jeunes du monde entier et de créer la première réserve naturelle entièrement financée par des jeunes. Callie est convaincue que si les jeunes ont à leur disposition une plateforme adéquate, ils pourront restaurer l’équilibre de la planète.

Mohammed DRIHEM

Photo d’Illustration et vidéo: UN Climate Change

 

Comment here