Culture

Fes-Culture: « Du fond de la jarre, fouilles dans le vieux parler Fassi», thème d’une conférence du linguiste Mohammed Chad Filali

« Du fond de la jarre, fouilles  dans le vieux  parler Fassi»  a été le thème d’une intéressante conférence qui a été animée vendredi à Fès  par le Pr Mohammed Chad Filali, chercheur linguiste et ex-doyen de la faculté des lettres  et des sciences humaines Dhar El Mehraz de Fès.
Cette conférence qui s’inscrit dans le cadre des «  causeries du patrimoine » promues par la Fondation Maroc du Patrimoine s’est déroulée au beau siège de l’association Al Kawtar   « Dar El Kadmiri »  au quartier Al Batha , en ancienne médina , en présence d’un public fort attentif.
Le conférencier auteur d’un lexique  en deux tomes consacrés au « vieux parler Fassi », a traité des expressions et dires qui ont été usés  par les anciens Fassis et qui sont malheureusement en voie de disparition. Le parler fassi (lahja) tire sa source  de plusieurs autres dialectes, notamment des arabes d’Al Andalous et de Cordoue qui ont émigré au Maroc, chassés par l’Inquisition, des tribus arabes  venues du Moyen Orient,  de l’arabe classique , de la langue amazigh, de l’hébreu et aussi des langues européennes comme le Français et l’Espagnol; selon le conférencier.
En présentant cette conférence, le Dr Abdelfettah Sbai a rappelé  que dans les années 20 du siècle dernier, de nombreux orientalistes, d’éminents linguistes, tels Georges Colin et Arsène Roux, se sont intéressés, avec passion et dévouement, au parler arabe  dialectal du Maroc, la Darija. Le parler Fassi  qui se caractérise par une notoriété  certaine,  son accent authentique et  son florilège d’expressions  nous renseigne  sur les traditions, les coutumes  et le mode de vie de  Fès d’antan.
Au terme de cette conférence, le Pr Mohammed Chad Filali , membre de plusieurs associations  professionnelles marocaines et internationales , a dédicacé les deux tomes  de son ouvrage sur le lexique du parler fassi , fruit de plusieurs années de recherche , de prospection et de collection , dans la perspective de publier d’autres livres sur ce patrimoine  oral et immatériel.
Le président de la Fondation Maroc du patrimoine,  Mohammed Azzelarab  El Amrani  a décerné, à cette occasion, les armoiries de la fondation au  chercheur linguistique et écrivain Mohammed Chad Filali en signe de reconnaissance   à son  œuvre d’une grande portée culturelle et humaine.
Kaddour Fattoumi

Comment here