ActualitéMaroc

UICN : Casablanca accueille l´atelier du Programme de Petites Initiatives pour les Organisations de la Société Civile en Afrique du Nord

    Partage d’expérience entre jeunes associations d’Afrique du Nord sur la conservation de la nature du 19 au 21 novembre 2019.

      Plus de 70 participants, appartenant aux 43 Organisations de la Société Civile (OSC) émergentes de quatre pays d’Afrique du Nord (l’Algérie, la Libye, le Maroc et la Tunisie), se donnent rendez-vous t à Casablanca (Maroc) du 19 au 21 novembre 2019 pour prendre part  au 2ème atelier régional du Programme de Petites Initiatives pour les Organisations de la Société Civile en Afrique du Nord (PPI-OSCAN).

Initié par le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN (UICN-Med) ; le PPI-OSCAN est un Programme qui aide les jeunes associations voulant s’impliquer dans les nouveaux enjeux de l’environnement et du développement durable à travers des initiatives innovantes sur le terrain. Il est conjointement financé par la Fondation MAVA et le Fond Français pour l’Environnement Mondial (FFEM).

Depuis son lancement en 2014, deux appels à projets ont donné lieu à 471 soumissions parmi lesquelles 80 projets ont été retenus dans les 4 pays bénéficiaires. La seconde phase (PPI-OSCAN – phase 2) initiée en 2018, fait suite au travail précédemment mené pour le renforcement de la capacité technique, administrative et financière des OSC, avec la particularité de se concentrer sur les 3 thématiques d’intervention prioritaires dans les pays concernés, à savoir :

  • conservation des espèces et des écosystèmes,
  • cogestion des aires protégées terrestres et marines, et
  • écotourisme et partage des bénéfices de la conservation.

Plus qu’une rencontre technique, cet atelier selon ses organisateurs, sera une excellente opportunité pour les participants afin de partager leur expérience, de former des alliances, d’apprendre des cas de réussite, et d’échanger sur la durabilité de leur projet et du programme dans le futur.

En plus des présentations et des panels thématiques (travail de groupe), des évènements parallèles sont prévus au programme et des stands seront mis à disposition des associations pour afficher des supports de communication autour de leurs initiatives, tout en favorisant un espace d’échange qui facilitera la coopération et la création d’alliances entre les organisations participantes.

La séance d’ouverture de cet atelier aura Demain mardi 19 novembre 2019  en présence de M. Zouhair AMHAOUCH, du Département des Eaux et Forêts au Maroc, M. Antonio TROYA, Directeur du Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN, Mme. Constance CORBIER-BARTHAUX, du Fonds Français pour l’Environnement Mondial, et M. Simon MERIAUX, de la Fondation MAVA.

Cet atelier donnera également le coup d’envoi de la mission de capitalisation croisée du PPI-OSCAN et du PPI Afrique de l’Ouest et Centrale. Cette capitalisation permettra de préparer des produits de communication qui serviront à partager les acquis de cette initiative et à apporter leur contribution au questionnement suivant : « En quoi l’approche PPI contribue-t-elle à faire avancer la réflexion collective sur l’accompagnement des organisations de la société civile africaine actives dans la conservation de la biodiversité ? »

Prendront part à cette rencontre régionale les quarante-trois associations bénéficiaires du Programme, des représentants des institutions étatiques des quatre pays impliqués (Algérie, Libye, Maroc et Tunisie), les bailleurs de fonds du PPI-OSCAN, à savoir le Fonds Français pour l’Environnement Mondial et la Fondation MAVA, ainsi que l’équipe de gestion du programme de l’UICN-Med basée à Malaga et au niveau des quatre pays concernés. L’atelier verra également la participation de représentants de quelques agences de coopération internationale, du Comité Français de l’UICN responsable de la mise en œuvre du PPI d’Afrique de l’Ouest et Central, de quelques ONG bénéficiaires de ce Programme, ainsi que du bureau d’études désigné pour la réalisation de la capitalisation du PPI-OSCAN et du PPI.

Mohammed Drihem

Comment here