Actualité

L’Université Ibn Zohr (UIZ) d’Agadir s’engage dans un enseignement de proximité

L’année en cours a connu une série de partenariats de l’Université Ibn Zohr (L’UIZ) d’Agadir avec différents centres de formation dans le cadre de la nouvelle stratégie préconisée par le ministère de tutelle, qui a pour fin l’amélioration de la formation et son insertion dans le milieu universitaire via les nouvelles licences professionnelles.

Ainsi, après plusieurs lancements dans les régions du sud à savoir Tata, Assa, El Ouatia (TanTan) et Sidi Ifni ; ce fut le tour des villes de Tiznit et Tafraout d’accueillir leur première promotion dans les nouvelles licences professionnelles.

Ces dernières sont le Management du tourisme (MT), le Management des organisations de l’économie sociale et solidaire (MOESS) et le Génie Informatique pour un total de 123 lauréats pour la session scolaire 2019/2020.

Pour la ville de Tiznit, le nombre des inscrits dans cette nouvelle formation est de 51 lauréats dont 28 pour le Management du tourisme et 23 pour le Management des organisations de l’économie sociale et solidaire. A noter également qu’un projet d’un « Village de la connaissance » est en voie de réalisation   sur un terrain  de 40 hectares, situé dans la forêt  Mouanou, région d’Aglou, avec l’appui du ministère de tutelle, le conseil urbain et le conseil provincial de la province de Tiznit et  la direction des Eaux et Forêts.

Quant aux licences de Tafraout, elles ont été lancées dans le bel institut relevant de l’OFPPT où une convention a été signée entre l’Université Ibn Zohr et la direction régionale de l’OFPPT. Les lauréats inscrits dans cette nouvelle expérience sont 72 au total dont 30 pour le Management des organisations de l’économie sociale et solidaire et 42 pour le Génie Informatique.

Il est à noter que le lancement de ces licences professionnelles a souvent été couronné par des conventions de partenariat signées avec les différentes directions de L’OFPPT et L’UIZ d’Agadir et ce pour assurer une formation de haut niveau d’une part et faire des candidats de l’OFPPT des profils opérationnels, pouvant avoir un accès facile et immédiat au marché de l’emploi d’une autre part.

Mohamed Laghouizi

Comment here