Économie

IFRANE FORUM 2019 ORGANISE LE 4ème SOMMET AFRICAIN DU COMMERCE ET DE L’INVESTISSEMENT POUR VALORISER L’INNOVATION ET L’E NTREPRENARIAT

     Sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI ; La ville d’Ifrane accueille la 4ème édition du Sommet africain du commerce et de l’investissement initiée par « Ifrane Forum » du 4 au 6 décembre 2019, sous le thème «Entreprendre et innover pour transformer l’Afrique».

Partant du constat que l’Afrique connait, depuis quelques années, une expansion fulgurante d’entreprises innovantes, qui en fait un Eldorado pour les investisseurs, Ifrane Forum, a choisi de placer, au cœur des débats de cette édition, la question de l’entrepreneuriat en Afrique et son rôle incontournable pour le développement économique et social du continent.

Pas moins de 200 participants et une cinquantaine d’intervenants en provenance de nombreux pays d’Afrique et reconnus pour leurs idées, leur expertise et leurs contributions dans divers domaines ont pris part a ce 4ème Forum qui  s’articule autour de trois thématiques :

  • L’Afrique : terreau de l’innovation,
  • Femmes en Afrique : la clé du développement économique et social
  • l’entrepreneuriat comme levier pour la transformation du continent

De même ; une vingtaine de start-up Africaines sont ont été sélectionnées pour prendre part à cette 4ème édition d’Ifrane Forum, leur point commun, la création de produits ou services innovants pour révolutionner des secteurs aussi stratégiques et vitaux que l’agriculture, la santé, l’éducation et les nouvelles technologies.

Selon Mme Khadija Idrissi Janati ; Présidente d’Ifrane Forum ; depuis son lancement en 2016 ; Ifrane Forum se veut un espace d’échange et de débat par les africains pour les africains, un cadre de rencontre et de connaissance pour cultiver la confiance et construire des relations porteuses de valeurs et de richesses pour chacun d’entre nous mais surtout pour notre continent qui est l’Afrique.

Rendez-vous annuel fondé autour de l’action, dont la réussite ; et le nombre de personnes avec qui on échange et on trouve des opportunités de collaboration et c’est ainsi qu’Ifrane Forum entend concrétiser sa mission, celle de consolider les relations sud-sud et contribuer au développement de la coopération intra-africaine.

Après avoir rappelé la déclaration d’Ifrane issue de la 3ème édition du forum de 2017, cette réelle feuille de route qui guide les actions et oriente les choix de thèmes et de sujets à débattre et à défendre et qui reprend en sept points les engagements de l’Association IAFRIKA, à travers Ifrane Forum ; en faveur d’une Afrique inclusive et intégrée, une Afrique dynamique et créatrice de richesse, une Afrique prospère ; Khadija Janati a souligné que l’ultime objectif est de soutenir une grande prise de conscience des richesses matérielles et humaines du continent car nous sommes convaincu que ce ne sont que les Femmes et les Hommes de l’Afriques qui peuvent en changer le présent et l’avenir a-t-elle.

Pour la présidente d’Ifrane Forum, cette 4ème édition vient dans la meme lignée que ses précédentes et le thème choisi est inspiré de l’Afrique et ses besoins, mais surtout ses forces qui deviennent de plus en plus visibles mais pas totalement exploitées.

En effet précisa-t-elle, l’Afrique est souvent qualifiée de « continent de demain », or pour nous africains ; c’est le continent d’aujourd’hui et ; contrairement aux idées reçues, le continent bouillonne d’énergie et foisonne d’initiatives pour dessiner ses propres perspectifs. Et d’ajouter ; au travers de sa jeunesse, de ses femmes et ses hommes, le continent ne cesse de se démarquer par son invention et sa créativité.

En répartissant notre programme en trois journées thématiques et en mettant les femmes au centre du Programme, aux sens propre et figuré avait-elle conclu ; nous souhaitons faire de cette 4ème édition un concentré de découvertes avec une grande dose de positivité. Nous mettrons en valeur des histoires de réussites « Made In Africa » afin de transmettre plusieurs messages d’abord ; pour valoriser le génie africain et sa capacité de créer la richesse ensuite ; montrer que le continent est engagé, par ses citoyens, sur la voie du progrès et du développement et enfin ; poser les jalons de ce qu’on pourra appeler « Le rêve Africain- The African Dream ».

       Trois jours durant donc, les participants à la 4ème édition du Sommet africain du commerce et de l’investissement initiée par « Ifrane Forum » ont débattu de plus d’une thématique abordée lors des sept panels et  différents Workshops programmés par les organisateurs dont notamment et entre autres thématiques :

  • Ces pays qui se démarquent ou le choix du développement par l’innovation
  • Les industries créatives comme levier du développement économique du continent.
  • Je suis femme, jeune et cheffe d’entreprise : Est-ce grave Docteur ?
  • Chercheur, entrepreneur, administrateur….. ces métiers qu’on a du mal à conjuguer au féminin
  • Comment mesurer la contribution des femmes dans l’économie Africaine ?
  • Financement et levée de fond : Comment ça marche ?
  • Transformer l’entreprenariat d’un choix personnel à une culture de société : Le pari gagnant
  • Que feraient 5 start-up Africaines avec un financement de 100.000 USD chacune ?

 LEURS DECLARATIONS EN MARGE DU FORUM

 Pascal Akoussoulélou Boudjona, ancien ministre de l’administration territoriale , de la décentralisation et des collectivités locales du Togo.

Le thème de la 4ème édition : « entreprendre et innover pour transformer l’Afrique » est un thème évocateur et régulateur de notre volonté commune de changer le paradigme dans la voie du développement de notre continent. Il s’agit en effet d’un forum d’action et je souhaite vivement que de nos assises sortent des plans d’action réels pour le développement de notre continent.

Oui ; innover ; c’est un terme qui va au delàs des innovations technologiques pour préciser le champ de rénovation de reformes qui tiennent non seulement aux reformes économiques mais aux réforment politiques ; la part des leaders politiques. C’est vrai que dans notre cheminement vers le développement ; notre continent fait partie de nos jours des terres d’investissements rentables mais nous devons etre aussi conscients que nous devons nous fixer beaucoup de résiliences face aux difficultés qui tiennent à notre intégration.

Il est un peu malheureux de préciser que même dans le commerce régional il s’agit de voir que ce commerce est tellement limité. La part des leaders politiques consistera à mon humble avis ; de nous pencher sur l’intégration de notre continent car avait-il précisé, l’intégrité africaine aujourd’hui reste à l’étape des vœux tel que celui des pionniers politiques africains 78 concernant la liberté de circulation des biens et des personnes et dont le constat aujourd’hui est amère en voyant qu’il y’a encore des barrières sur la voie d’une intégration effective.

Maryse Sam ; Directrice générale de Rysa.S ; Ivoirienne installée a Bruxelles :

C’est la seconde fois que je participe à Ifrane Forum ; je trouve que comme chaque année, le challenge est relevé. C’est là un forum qui nous a fait découvrir cette possibilité là avec ce thème central de l’Afrique qui fait confiance à l’Afrique.

L’Afrique qui fait confiance à l’Afrique et Ifrane forum est une réalité où on vient et on rencontre d’autres africains, où on rencontre des personnes avec des opportunités, où on échange au niveau des opportunités  et où on apprend beaucoup.

Cette année avec les thèmes qui ont été abordés et notamment avec cette deuxième journée consacrée à des thèmes sur les femmes ; ça nous a permis de pousser la réflexion un plus loin. L’accent est à nouveau mis sur les jeunes et sur les femmes mais sur le africains en général et c’est ça Ifrane Forum.

Ifrane forum cette année c’est aussi, avec l’ouverture maintenant et des intervenants de qualité que nous avons eu jusqu’à présent qui nous montrent vraiment comment les sujets peuvent être abordés mais vraiment en profondeur par des africains en tant qu’experts mais aussi on rapporte à toutes les autres personnes qui participent la possibilité de comprendre ce qui se passe exactement.

Libasse Ka consultant en communication et business développent afrique (Sénégal) et président délégué de la plate forme Blieve et Invest In Africa.

Nous travaillons pour la promotion de l’investissement en Afrique avec ses cinq grandes régions et ma présence au niveau de Ifrane Forum est double puisque je suis administrateur de IAFRICA porté par Ifrane Forum qui organise ce forum et d’autre part on parle d’Afrique et suit panafricaniste convaincu et donc on parle de continent et on essaie de trouver des solutions pour essayer comment faire avancer le continent.

Nous sommes à la 4ème édition de Ifrane forum et cette année nous parlons de l’innovation qui est un élément moteur du développement du continent d’où l’importance de cette thématique cette année

Ifrane Forum a cette particularité d’être un forum où on essaie de trouver des solutions et on espère que d’ici vendredi avant de quitter Ifrane, on sortira avec des éléments réels et des solutions pour essayer de voir comment avec l’innovation on pour aider le continent africain à se développer et particulièrement la jeunesse africaine en terme d’emploi et en terme de suffisance.

Startups Ifrane Forum 2019

     Les cinq start-up Africaines sélectionnées par IAFRIKA porté par Ifrane Forum et ses partenaires pour un financement de 100.000 USD chacune sont comme ci après annoncées :

Nano Air représenté par Mohamadou Diamly Wane – Sénégal

Conception et développement des solutions flexibles : objets connectés, embarqué, web, mobile, science & analyse de données, qui répondent aux exigences du marché local et international et sont spécialement adaptées aux besoins des PME/PMI ou de grande entreprise.

BAYSEDDO représenté par Mamadou Sall – Sénégal

Bayseddo est une bourse agricole qui met en relation les agriculteurs en besoin de financementet les agents économiques en capacités de financement.

ICT4DEV représenté par Jean-Delmas Ehui – Côte d’Ivoire

ICT4DEVest spécialisée dans le développement et l’intégration de solutions technologiques qui répondent aux problèmes quotidiens des populations rurales africaines.

Bio firereprésenté Tahar Channouf – Tunisie

Biofire récupère et transforme des résidus végétaux agricoles et forestiers difficilement utilisables en l’état pour les valoriser comme biocombustibles solides pratiques, performants et écologique.

Ecofertilrepresenté par Mona Alami – Maroc

Ecofertil (Ecologie et Fertilisation) est spécialisé dans le domaine du compostage par biotechnologie. Elle a pour activité le développement, la production et la commercialisation d’amendements organiques pour les espaces verts ainsi que pour l’agriculture conventionnelle et biologique avec comme objectif l’enrichissement et l’amélioration de la structure du sol pour une meilleure qualité, précocité et rendement des cultures.

 

                                                                                                                                                MOHAMMED DRIHEM

 

Comment here