Régions

CAMPAGNE DE DENEIGEMENT : LE RESEAU ROUTIER D’IFRANE OUVERT A LA CIRCULATION DANS DE MEILLEURES CONDITIONS

L’Hiver 2020 s’annonce et s’installe d’ores et déjà dans la province d’Ifrane avec des précipitations, des chutes de neige et du froid enregistrés partout dans le Moyen Atlas et notamment dans les localités d’Imouzzer, Ifrane, Michlifen, Azrou, El Hajeb, Midelt et Boulemane qui sont les plus concernées.

En effet ; lundi et mardi dernier ont connu ; d’importantes chutes de neige qui se sont abattues sur la province d’Ifrane et sa Région du Moyen Atlas pour atteindre des hauteurs allant de 35 cm à AZROU à 50 cm à Michlifen et Timahdite et 35 à 45 cm par endroit à Ifrane.

Pour faire face à ces importantes chutes de neige qui se sont abattues sur la région et qui ont bloqué momentanément la circulation routière au niveau du Réseau routier de la province ; les équipes de viabilité hivernale relevant de la Direction provinciale de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau d’Ifrane, ainsi que les autorités locales se sont mobilisés  dés les premières chutes de neige du lundi après midi pour engager les travaux de déneigement des 600 km de routes enneigées sur les 740 km que compte le réseau routier provincial.

Pour se faire, les services de déneigement au niveau de la province d’Ifrane qui ont préparé le dispositif nécessaire aux interventions en coordination avec les différents services concernés ; ont mobilisé 24h/24h ; deux ingénieurs d’état avec sept techniciens en plus de 20 chauffeurs d’engins de déneigement pour assurer les opérations de la viabilité hivernale de cette année et toute la logistique dont dispose  le parc d’engins appropriés qui compte 12 camions à étrave (chasse-neige), Trois chargeuses, une niveleuse et cinq fraises.

Pour le chef de service infrastructure provincial concerné par cette opération de déneigement ; les contraintes rencontrés lors des opérations de déneigement sont essentiellement liés au manque d’engins notamment et surtout ; les engins 4X4 de déneigement qui font grand défaut et affaiblissent un peu les actions de la Direction Provinciale de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau d’Ifrane ; ainsi que ce grand problème lié au manque de sensibilisation des utilisateurs des routes aux dangers des routes enneigées et des opérations de déneigement qui leur sont associées et qui n’ont aucun respect ni pour le code de la route ni pour les responsables des différentes opérations de viabilité hivernale qu’ils insultent et traitent de tous les noms devant les barrières de neige barrant les Routes devant la circulations des véhicules pour la sécurité et le bien être des utilisateurs du réseau routier enneigé.

Aussi ; le Comité de veille et de suivi de la province d’Ifrane réuni à cet effet et consacrée aux mesures proactives destinées à faire face aux effets de cette vague de froid qui s’annonce avec ces premières chutes de neige et à faciliter le désenclavement des localités en zones montagneuses en application des Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI visant à accorder un intérêt particulier aux citoyens des zones de montagnes pendant les périodes de chutes de neige, de pluies et de froid ; a mobilisé pour sa part un certain nombre de moyens logistiques et humains visant le désenclavement des zones touchées par les vagues de froid dont : La mise en place d’une flotte composée notamment de 60 engins brise-glaces, 13 bulldozers et 12 ambulances.

Cette opération de viabilité hivernale cette année a pour cible plus de 120 douars relevant des 10 communes d’une population estimée à 150.000 habitants et porte entre autres sur le déneigement des routes nationales, régionales et communales.

Aussi, pour rapprocher les soins de santé des couches cibles, les centres de santé ont été approvisionnés des médicaments nécessaires, outre le recensement de toutes les femmes enceintes et la mise en place de centres d’accueil pour les sans domiciles fixes, les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques.

A rappeler que le gouvernement a mis en place un plan d’intervention lors des périodes de neiges, de pluies et de vagues de froid ayant ciblé 1.426 douars et 213 collectivités territoriales correspondant à une population de 660000 personnes depuis 2009.

Ce plan adopté annuellement repose sur une série de mesures, dont la mise en place d’un centre de commandement pour l’intervention rapide au niveau du ministère de l’Intérieur et des provinces concernées et l’opérationnalisation des commissions provinciales pour intervenir à temps et au bon endroit.

Ces mesures concernent également l’approvisionnement normal de ces régions en denrées de première nécessité, la distribution du fourrage pour le bétail, l’organisation d’une intervention immédiate à travers des secours par hélicoptères et la mobilisation d’engins de déneigement.

REPERES

  • Le plus ancien technicien chargé de l’axe de la RN 13 le plus sensible en terme de coupure :

La Route Nationale (RN.13) est l’axe le plus difficile en termes de chute de neige et de longueur qui dispose de deux abris de neige (Habri et Timahdit). Les provinces limitrophes sont Midelt et El Hajeb avec qui la coordination se fait de façon parfaite.

Les problèmes rencontrés sont l’inconscience des citoyens sur l’action de déneigement qui provoque des problèmes de glissade malgré les recommandations des agents d’abaisser la vitesse générant ainsi ; des problèmes au niveau des barrières fermées sans  comprendre que cette fermeture est dictée par le souci d’assurer leur sécurité

  • Le Conducteur du Camion à étraves (Chasse-neige)

     L’opération de la viabilité hivernale commence dés réception de l’ordre de rejoindre l’axe routier concerné par l’intervention qui peut durer 8h à 20h de travail continu selon les tempêtes de neige et les hauteurs de cette dernière.

En plus de la fatigue ; on rencontre de vrais problèmes surtout avec les utilisateurs de la route qui ne respectent ni le code de la route ni les agents responsables des travaux de viabilité hivernale dont l’objectif recherché est le maintien ou le rétablissement de conditions de circulation satisfaisantes du point de vue de la sécurité des usagers de la route.

  • Conducteur routier de marchandise :

Jeune conducteur routier de marchandise, j’ai une marchandise à  délivrer dans la région d’Errachidia mais ; malheureusement ; je me suis retrouvé bloqué ici devant cette barrière de neige du Michlifen je ne sais pas pour combien de temps encore.

Je ne sais pas pourquoi nos responsables ne publient pas ces bulletins d’alerte météorologique sur les réseaux sociaux en vogue pour avertir les utilisateurs des routes enneigées car, pour moi par exemple et comme la majorité des jeunes de mon âges je n’écoute jamais les infos radiophoniques ou télévisées diffusant ces bulletins d’alerte.

Régles de conduite ou d’usage

Des voies enneigées

     Afin de rouler en toute sécurité sur la neige, il est recommandé aux utilisateurs des routes enneigées de respecter les règles de sécurité suivantes

  • Être vigilant et éviter de voyager pendant la nuit sauf nécessité absolue.
  • S’informer de l’état de la météo et des routes via l’application (ma route) élaborée par le ministère de l’équipement et du transport.
  • Vérifiez l’état mécanique des véhicules principalement les pneus et les essuies glaces et s’approvisionner en gasoil, nourriture et couvertures nécessaires en cas de besoin.
  • S’équiper des chaînes des pneus ou des pneus adaptés à la neige si possible.
  • S’arrêter dans les parkings aménagés et éviter les virages et les pentes.
  • Respecter les panneaux de signalisation et les barrières de neige.
  • Obéir aux instructions des éléments de la sûreté nationale, de la gendarmerie royale et des agents du ministère de l’équipement.

 

REPORTAGE ET PHOTOS DE

    MOHAMMED DRIHEM     

Comment here