Culture

Fès-Patrimoine : Reliure et restauration traditionnelle des livres et manuscrits, thème de la quatrième causerie du patrimoine

« Reliure et restauration traditionnelle des livres et manuscrits  dont les trois livres sacrés, la Thora, l’Evangile et le Coran » a constitué le  thème de la quatrième causerie du patrimoine organisée, vendredi, à Dar Kadmiri en ancienne médina de Fès par la Fondation Maroc du Patrimoine pour la Recherche, l’Etude et la Sauvegarde  du Patrimoine  Matériel et Immatériel Marocain .
Cette causerie  a été  animée par MM. Said Benmoussa , chercheur et expert en reliure et restauration des livres  et manuscrits  et  Abderrahman  Malouli Idrissi, historien , chercheur en histoire de Fès et son patrimoine et acteur associatif  qui s’intéresse à la toponymie de la cité Idrisside.
Les deux éminents conférenciers ont traité du métier  de relieur d’art, relieur-doreur, restaurateur d’anciens parchemins, manuscrits ou de livres saints, tels la Thora, L’Evangile,et le saint Coran soulignant que  ce métier de relieur  aurait  été introduit au Maroc, au temps de la dynastie des  Almoravides  sous le règne de Youssouf Ibn Tachafine.
Ce métier d’art  manuel et artisanal et pratiqué aussi bien à Fès que dans d’autres villes du royaume  a servi  à la réparation, à la protection, à la restauration  et à la valorisation de précieux ouvrages et registres en parchemin, papier, ou tissu  légués par des savants, des penseurs , des historiens, et autres , en utilisant des matériaux  de décoration et enjolivure en arabesques, maroquinerie et   des techniques de préservation de couvertures de précieux ouvrages, ont-ils assuré.
Les intervenants ont indiqué que les dynasties régnantes au Maroc dont les Almohades, les Mérinides, les Saadéens,  les Alaouites ont accordé un intérêt à la reliure et à la dorure d’anciens ouvrages , soulignant que des souverains Alaouites avaient  offert des exemplaires de livres saints du Coran, reliés et décorés  en or aux Lieux Saints de l’Islam.
Ils ont aussi traité  des relieurs –doreurs de confessions juive, chrétienne et musulmane,  notamment en Andalousie, insistant sur l’impérative nécessité de la protection et de la promotion de ce  « noble » métier artisanal et ancestral de  relieur –doreur au Maroc.
Cette causerie du patrimoine, suivie par un public attentif et connaisseur,  a été enrichie par la projection d’une vidéo sur les techniques modernes de reliure et de restauration des manuscrits et anciens livres à la Bibliothèque Nationale de Rabat.
Le  Pr  Said Benmoussa, un natif de Rabat en 1954, chercheur et expert en reliure  et restauration des livres et manuscrits , a dédicacé  son ouvrage  intitulé : « La transcription ,  la reliure  et  la restauration  des trois livres saints  ( La Thora, L’Evangile et le Coran) au Maroc et en Andalousie » dont la première édition est parue en 2018.
Au terme de cette manifestation culturelle et patrimoniale, le président de la  Fondation Maroc du Patrimoine , Mohammed Azzelarab Amrani et des membres du bureau ont  remis des armoiries de la fondation aux deux conférenciers en considération de leurs efforts pour la promotion et la sauvegarde du métier artistique et traditionnel du relieur.
Le Directeur des Causeries du Patrimoine, Dr Abdelfettah Sbai  a rappelé que le Pr Said  Benmoussa , a  travaillé comme chef de département d’interprétation des livres et des manuscrits à la bibliothèque nationale de Rabat, pendant plusieurs années.  Il  est également expert auprès de plusieurs bibliothèques nationales et internationales et titulaires de plusieurs prix nationaux et internationaux dans sa spécialité auprès de l’UNESCO et à l’étranger.
Quant au Pr Abderrahman  Malouli, il est professeur  d’histoire et de géographie,  animateur de plusieurs émissions radiophoniques et acteur associatif qui s’intéresse à  la toponymie de la ville de Fès. il titulaire du diplôme  des études supérieures  en histoire de la ville de Fès.
Kaddour Fattoumi

Comment here