Régions

Prolifération des sangliers à Rabat : Le Département des eaux et foret réagit pour Lutte contre la prolifération des sangliers aux alentours de Dar Essalam et de Hay Riad

Suite à la publication d’articles dans certains journaux nationaux ainsi que des photos et vidéos sur les réseaux sociaux au sujet de la prolifération des sangliers à proximité de Hay Riad à Rabat, le département des Eaux et Forêts réagit et décida d’informer et d’éclairer l’opinion publique en précisant dans un communiqué parvenu à la rédaction que la zone de Dar Essalam et ses alentours ont été classés par le Département comme un « point noir » au niveau duquel des battues au sanglier sont organisées annuellement. Dans ce cadre précise-t-on ; depuis 2018, douze (12) battues ont été organisées et 68 sangliers abattus dont 32 depuis le début de la saison actuelle (4 battues organisées en janvier 2020).

Ce programme des battues au sanglier au niveau de ce « point noir » sera poursuivi jusqu’à l’atteinte des objectifs escomptés.

Aussi avance-t-on ; un programme annuel d’intervention (battues) est élaboré notamment au niveau des sites enregistrant un nombre important de sangliers, et ce dans le cadre de la stratégie du Département des Eaux et Forêts visant le suivi et la régulation des populations de sanglier.

Enfin ajoute-t-on, tout en restant aussi vigilant et conscient de la problématique liée à l’augmentation du nombre de sanglier et les dégâts qu’il pourraient occasionner, le Département des Eaux et Forêts continue à prendre toutes les dispositions et mesures préventives, administratives et techniques, nécessaires pour réguler les effectifs du sanglier et répondre efficacement aux attentes des citoyens.

Mohammed Drihem

Comment here