Culture

Imeksa N’ tlufa enseigne au FINIFA l’art de provoquer les problèmes

   Le créateur de « combat du cœur », revient avec une nouvelle comédie dramatique d’expression Amazighe (kabyle) intitulée “Imeksa N’tlufa”, ou bergers à problèmes.

    Le réalisateur Mohamed RAHAL, lauréat de trois Olivier d’or, sera des nôtres lors du festival international du film amazighe pour projeter ce film programmé dimanche 7 avril 2019 à la salle Brahim Radi à Agadir.

     À propos du speech de cette nouvelle production, il s’agit bien des aventures de Pounta, jeune vagabond qui voyage d’un village à un autre à la recherche d’un goûter pour survivre. Durant sa quête, à travers les sentiers d’une Kabylie médiévale, il fit la rencontre de Ptipou, un bandit de petits chemins qui tente de l’agresser.
Les deux protagonistes décident de se livrer en duel à la loyale et ayant un enjeu des plus étranges. Si Pounta gagne, Ptipou sera obligé de l’accompagner durant tout son voyage et si c’est Ptipou l’emporte, il prend l’âne de son adversaire et tout ce qu’il a sur lui. Ptipou l’emporte et c’est le début des péripéties rocambolesques des deux compagnons. Ce duo de sacripants fera ensuite la rencontre d’un odieux caïd, qui fait régner la terreur dans son royaume.

Le roi pas très commode avec ses sujets s’est vu kidnapper un être cher. Il propose à une forte récompense à ce lui qui lui ramènera son précieux caniche ! Ni une ni deux, le “duo de choc” appâté par la récompense se propose de retrouver le Médor du roi. C’est le début de la “chasse effrénée” pour les deux bergers à problèmes, afin de retrouver le toutou du caid.

 

Rabat: Lahoucine OUBLIH

 

 

Comment here