Culture

IMILCHIL : UN RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLE AVEC FESTIVAL DES MAROCAINS DU MONDE

Comme annoncé en son temps, la localité d’Imilchil nichée au fin fond des hautes Montagnes du Haut Atlas Oriental a été au rendez-vous samedi 16 Aout dernier avec la cérémonie d’ouverture de la 3ème édition du Festival des Marocains du monde organisé par l’Association AKHIAM pour le Développement Economique et Social d’IMILCHIL et l’Association Solidarité Echange Nord Sud (SENS) de Bordeaux du 16 au 19 Aout 2019.

La matinée de cette première journée du 3ème festival des Marocains du Monde bien réussie par les organisateurs a été marquée par l’organisation d’une randonnée pédestre au tour du Lac de Tislite suivie de deux jeux traditionnels des Ait Hdidou, d’une partie de Tir à l’Arc et d’un Déjeuner copieux aux bords du Lac légendaire de Tislite.

Dans l’après midi ; les Participants (tes) venus (es) de différents pays d’Europe notamment de France, d’Allemagne et de Suisse ainsi que de différentes villes du Maroc ont apprécié les activités festives organisées autour d’un mariage Hdidioui purement traditionnel qui a eu lieu au bord de cet autre lac légendaire de « Roméo et Juliette » à la marocaine qu’est le Lac Isli avec tout le rituel qui s’en suit et la danse et les chants de l’Art d’Ahidouss des Ait Hdidou.

En début de soirée, les participants ont participés aux  débats autour d’une Table Ronde organisée pour traiter de la thématique liée au «rôle de la migration dans le développement à l’aune de la coopération Sud‐Sud» dans l’objectif d’expliquer les liens qui existent entre l’économie sociale et solidaire et l’ensemble des objectifs de développement durable (ODD) retenus par l’Agenda 2030 et qui font bien apparaître que ce type d’économie est un nouveau modèle de développement, susceptible de s’attaquer aux fondements structurels du développement facteur d’exclusions et non durable, de mettre en relief l’apport de la diaspora africaine dans la dynamique de coopération Sud-Sud, ainsi que dans le développement et la promotion de l’économie sociale et solidaire (ESS) qui vise à favoriser un développement partagé et durable au moyen d’innovations et de pratiques concrètes sur le plan social, dans le domaine institutionnel et en matière de technologies.


Cette table ronde sera animée par Abdelfattah Ezzine (Président de l’EsMed et coordinateur des RMTMD et RAMD avec la participation de Mamadou Diallo du Collectif Communauté Subsahariennes au Maroc (CCSM) et Armande Pedtone du Réseau des Femmes Immigrées et Epouses (REFIME) et Pr Fatima Sekkak et par Lhou Marghine coordonnateur de l’association Sens et membre d’Akhiam qui a donné un bref apperçu sur les activités et les différents grands projets réalisés par Akhiam dans la Région d’Imilchil.

A noter que le village d’Imilchil est bien connu par son Moussem des fiançailles et du mythe d’Isli et Tisli. Ces deux derniers sont les deux lacs de la région et qui portent le nom de deux amants qui font partie de deux fractions de la tribut d’Ait Hdiddou à connaitre : Les Aït Iazza et les Aït Brahim.

Selon la légende, les deux jeunes amants ont voulu se marier, mais leurs familles en désaccord tribal ne voulaient pas de ce mariage, car les deux tribus étaient en conflit ce qui a poussé les jeunes amants à se réfugier chacun de son côté pour pleurer leur triste sort.

La jeune fille dans un coin et le jeune homme dans un autre ; ils ont pleuré toute la nuit au point que leurs larmes ont formé les deux lacs du même nom.

A noter aussi que le Lac Isli est un Lac naturel de haute montagne, profond et permanent, il est situé en plein coeur du Haut Atlas oriental ou Il constitut avec le lac de Tislit et  le lac Ifni sur le Toubkal les lacs d’Afrique du Nord les plus élevés (2270 m pour Isly et 2225 m pour Tislit). Outre leur originalité morpho-hydrologique, leur Valeur biologique résident dans la présence d’une forme de truite fario endémique.

Ce  lac, en tant que réservoir permanent d’eau, contribue avec une forte part à la recharge de la nappe phréatique. Par ailleurs, le site est très réputé comme lieu de pèlerinage touristique, notamment grâce au festival d’Imilchil, dit Moussem des fiançailles, qui a acquis une renommée internationale.

Les Lacs Isly et Tislite sont uniques à cause de leur grande profondeur. Ils contiennent des espèces comme le phénotype autochtone de truite brune Salmo trutta macrostigma et la végétation dans la région est steppique et le snowmelt nourrit les lacs.

Parmi Les menaces principales, il y a la pêche illégale, le surpâturage et la pollution organique dû au bétail et celle générée par les utilisations abusives du lac en tant que lieu de lavage.

Enfin il y’a lieu de rappeler que cette nouvelle édition du festival des marocains du Monde est organisée dans le cadre d’échange, festif et de visite et que la journée du Dimanche a donné rendez-vous aux différents participants avec la visite de différentes projets réalisés par l’Association Akhiam dont la coopérative de la boulangerie- pâtisserie et la petite unité industrielle de production du jus et du vinaigre de Pomme, le lancement des travaux de forage d’un puit et l’organisation d’une randonnée pédestre avec la découverte de la Cascade et de la Grotte d’Akhiam dans la région d’Agoudal.

                                                                            Mohammed Drihem

 

Comment here