Culture

Boujaad-Moussem. Le Moussem religieux du Saint Sidi Bouaabid Charki du 18 au 22 septembre 2019 à Boujaad

Le Moussem religieux du Saint Sidi Bouaabid Charki se tient du 18 au 22 septembre 2019 courant à Boujaad sous le thème : « Le Moussem de Sidi Bouaabid Charki, un pilier essentiel pour le renforcement  des liens culturels et historiques  de la région ».
Ce Moussem annuel constitue une manifestation culturelle et  religieuse pour perpétuer les traditions  et les liens   séculaires tissés  avec la  zaouïa Charkaouiya  fondée au début du 16 è siècle par le Saint Sidi Bouabid Charki El Omari.
Ce Moussem traditionnel,  organisé par la Zaouïa Charkaouiya en partenariat avec le conseil communal de Boujaâd  en coordination avec d’autres partenaires dont les département de la culture et des Habous et affaires islamiques,  draine de nombreux festivaliers dont de nombreuses tribus telles les Smaala et les Béni Zemmour pour animer le  fameux spectacle de Tbourida avec la participation des centaines de cavaliers avec leurs chevaux harnachés et Sorbas conduites avec fierté par des Moukaddems.
Ce  Moussem  se veut un événement culturel, artistique  et touristique et une opportunité pour promouvoir l’activité commerciale et économique  de la ville de Boujaad , qui relève de la province de Khouribga et de la région Béni-Mellal –Khénifra.
Les  préparatifs pour le Moussem,  ont été entamés pour  déblayer le terrain du « Makrek », espace qui accueille les tentes et les chevaux pour les jeux de fantasia.
Si  l’éclairage des principales artères et  l’alimentation en eau potable sont prévus , les festivaliers et  visiteurs constatent avec amertume l’absence des toilettes mobiles ou autres latrines ou vespasiennes aux abords du  « Mehrek »  et du camp de tentes , contraignant femmes et hommes à faire leurs besoins au grand air ou dans une zone boisée limitrophe rendant  l’ambiance exécrable et nauséabonde
Les responsables, autorités et élus de la ville de Boujaad,  doivent savoir que les toilettes sauvent des vies, car elles empêchent la propagation de maladies mortelles causées par les excréments humains. A bon entendeur, salut.
Kaddour Fattoumi

Comment here