Environnement

SITES RAMSAR AU MAROC : LA DREF/MA ORGANISE UNE JOURNEE ECOLOGIQUE A DAYT AOUA

En célébration de la journée mondiale des Zones Humides qui coïncide chaque année avec la journée du 02 février ; la Direction Régionale des eaux et forêts du Moyen Atlas (DREF/MA) relevant du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts organise dimanche 02 février 2020 ; une journée écologique sur le Site Ramsar de Dayt Aoua dépendant de la Province d’Ifrane le Dimanche 02 février 2020.

Placée sous le thème universel de : «Zones humides et biodiversité» ; cette journée prévue en collaboration avec l’association marocaine pour l’environnement et le développement social de Meknès, sera marquée par la présentation d’un exposé sur les zones humides au Maroc suivi par l’organisation de cinq ateliers thématiques aux profits des élèves et adhérents de l’association partenaire axés respectivement sur « les zones humides et la diversité biologique », « l’eau », « les contrainte des zones humides », « les techniques de suivi et d’observation ornithologique » et enfin, un atelier de dessin et de coloriage.

Par la même occasion, la DREF/MA avec le concours de la Fédération Marocaine des professionnels des taxis de Meknès organise une campagne de sensibilisation sur les zones humides à travers le placardage d’affiches sur les pare-brise arrières d’une trentaine de  taxis de 2ème catégorie.

A souligner que les zones humides couvrent presque 6 % des terres émergées et figurent parmi les écosystèmes les plus riches et les plus diversifiés de notre planète. Ils abritent une très grande variété d’espèces animales et végétales.

Aussi ; le secrétariat de la convention de Ramsar choisit, pour chaque édition de la Journée mondiale des zones humides, un thème qui met en évidence un des nombreux rôles ou services rendus par les milieux humides pour le bien-être des gens et de la planète, dans le but de sensibiliser le public sur l’importance de ces zones humides qui jouent un rôle majeur dans l’état de la biodiversité.

Le thème «Zones humides et biodiversité» retenu pour l’édition 2020 représente une occasion unique de mettre en avant la richesse des milieux humides, l’importance et l’état de leur biodiversité; ainsi que de promouvoir des actions pour stopper le déclin observé des nombreuses espèces qui y vivent.

Rappelons aussi que les Pratiques agricoles, l’urbanisation, les espèces invasives et les changements climatiques entre autres facteurs  menacent les zones humides et entrainent progressivement leur disparition.

Selon « Global assessment on biodiversity and ecosystem services, IPBES, 2019 » ; près de 87% des zones humides présentes au 18ème siècle avaient été perdues en 2000, dont 50% rien qu’au 20ème siècle. La disparition des milieux humides est 3 fois plus rapide que la déforestation.

Aussi précise-t-on, le déclin des zones humides, qui s’inscrit dans le déclin de la biodiversité observé à l’échelle de la planète, menace directement les nombreuses espèces qui dépendent de ces milieux. Sur plus de 19.500 espèces dépendantes des zones humides, 1/4 sont menacées d’extinction, parmi lesquelles plus de 40% des espèces d’amphibiens.

Localement, la situation peut être encore plus critique. Sur le pourtour méditerranéen (hotspot de biodiversité) 48 % des zones humides ont disparues depuis les années 1970 d’après  « Perspectives Mondiales des Zones Humides, Ramsar, 2018 »

 

                                                                            Mohammed Drihem

 

Comment here