Monde

Les deux Champions de haut niveau pour le climat présents à Kampala pour la Semaine africaine du climat

Nigel Topping et Gonzalo Muñoz – Champions de haut niveau pour l’action climatique respectifs de la COP 26 et de la COP 25 participeront à la Semaine africaine du climat prevue du 20 au 24 avril à Kampala, en Ouganda.

Lors de cette rencontre africaine, les Champions du climat aideront les participants à forger les partenariats nécessaires pour accélérer la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le terrain.

Nigel Topping, qui a récemment été nommé par le gouvernement britannique pour la prochaine conférence COP26 à Glasgow, et son homologue chilien pour la COP25, Gonzalo Muñoz, effectuent des mandats de deux ans avec une année qui se chevauche, dans le but de mettre en relation le travail des gouvernements aux nombreuses actions volontaires et collaboratives prises par les villes, les régions, les entreprises, les investisseurs et autres.

A noter que l’un des principaux objectifs de la Semaine africaine du climat est de partager les moyens dont disposent les gouvernements pour poursuivre la mise en œuvre de l’accord de Paris en Afrique, en utilisant tous les outils de planification et le soutien disponibles dans le cadre de l’Accord. Les participants se concentreront sur les risques d’impact climatique et les possibilités d’action.

D’après Nigel Topping ; « Nous devons montrer que le monde est capable de travailler ensemble pour relever nos défis les plus urgents. Alors que les gouvernements réagissent et conçoivent et mettent en œuvre des stratégies et des plans d’action nationaux sur le climat toujours plus ambitieux, ils ont besoin du soutien total du secteur privé et d’autres parties prenantes non partisanes. Notre rôle est d’aider à rassembler les principaux acteurs, lors de la Semaine africaine du climat et tout au long de cette année »,

Les principaux domaines dans lesquels les acteurs non partisans peuvent s’engager avec les gouvernements lors de la Semaine africaine du climat sont les écosystèmes, l’alimentation et l’eau, la résilience urbaine, l’énergie et les transports.

Pour Gonzalo Muñoz ; « L’Afrique est à l’aube d’une transformation majeure. Les économies sont en pleine croissance et de plus en plus de jeunes Africains sont sensibilisés au climat, engagés et désireux de conduire le développement sur le continent. Un effort concerté pour rendre cette transformation plus verte peut donner aux Africains la possibilité de devenir des leaders mondiaux de la croissance verte et offrir à la jeunesse africaine les opportunités de pointe qu’elle souhaite ».

Rappelons que la Semaine africaine du climat est prévue au Centre de conférence Speke Munyonyo de Kampala et sera organisée par la République d’Ouganda en partenariat avec ONU Changements climatiques, le groupe de la Banque mondiale, le Programme des Nations unies pour le développement, le Programme des Nations unies pour l’environnement, la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, l’Union africaine et la Banque africaine de développement.

À propos de la CCNUCC

Avec 197 Parties, la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) jouit d’une adhésion presque universelle. Elle accueille l’Accord de Paris sur les changements climatiques de 2015 sous son égide. L’objectif principal de l’Accord de Paris est de maintenir la hausse de la température moyenne mondiale bien en dessous de 2 degrés Celsius au cours de ce siècle et de mener des efforts visant à limiter encore plus l’augmentation de la température, soit à 1,5 degrés Celsius au-dessus des niveaux préindustriels. La CCNUCC accueille aussi le Protocole de Kyoto de 1997 sous son égide. L’objectif ultime de tous les traités qui entrent dans le cadre de la CCNUCC est de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère à un niveau qui empêche toute perturbation anthropique dangereuse du système climatique, dans un laps de temps qui permet aux écosystèmes de s’adapter naturellement et facilite le développement durable.

A propos de Nigel Topping :

Nigel Topping a été le PDG de We Mean Business jusqu’en décembre 2019, où il a été le leader d’une collaboration entre les ONG travaillant et les entreprises les plus influentes du monde, en faveur de l’action climatique

A propos de Gonzalo Muñoz

L’année dernière, Gonzalo Muñoz a contribué à galvaniser de nombreuses initiatives en faveur du climat et a travaillé à la mise en place de l’Alliance pour l’ambition climatique dirigée par le Chili, qui a entre-temps permis à 120 pays plus l’UE, ainsi qu’à 15 régions, 398 villes, 786 entreprises et 16 investisseurs de travailler à l’objectif d’émissions nettes zéro de CO2 d’ici 2050.

                                                                             Mohammed Drihem

Comment here