Dossier

Port du masque: Evitez les conseils d’El Othmani et d’Aït Taleb

Les révélations d’un grand responsable chinois vont aux antipodes des conseils du chef de gouvernement et de son ministre de la Santé qui préconisent le non-port du masque par les personnes saines. Le fait de parler suffit pour contaminer les autres.

Dans sa publication du 31 mars 2020, le journal français ‘’Le Monde’’ a rapporté les déclarations d’un grand responsable chinois sur la vérité autour du port obligatoire ou non du masque ou de la bavette. Ces révélations accordées à la revue américaine ‘’Science’’ et traduites au français par le ‘’Monde’’ sont pour le moins détonantes par rapport aux fausses informations longtemps véhiculées par les responsables marocains.

‘’Science’’, qui a interrogé le grand chercheur George Gao, le directeur général du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, fait partie d’une équipe qui fut la première à isoler et à séquencer le SARS-CoV-2, ou coronavirus 2, du syndrome respiratoire aigu sévère, qui cause la maladie appelée Covid-19. Son équipe a également apporté une importante contribution à une mission conjointe formée de chercheurs chinois et internationaux qui, sous l’égide de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a publié un rapport décisif après avoir effectué une tournée en Chine pour mieux comprendre la réponse donnée à l’épidémie.

Induire en erreur
Il déclare à propos des erreurs commises actuellement par d’autres pays, que la ‘’grande erreur aux Etats-Unis et en Europe est, à mon avis, que la population ne porte pas de masque. Ce virus se transmet par les gouttelettes respiratoires, de personne à personne. Les gouttelettes jouent un rôle très important, d’où la nécessité du masque – le simple fait de parler peut transmettre le virus. De nombreux individus atteints sont asymptomatiques, ou ne présentent pas encore de symptômes : avec un masque, on peut empêcher les gouttelettes porteuses du virus de s’échapper et d’infecter les autres’’, a-t-il expliqué. Ceci va aux antipodes des conseils d’El Othmani et de son ministre de la Santé. « Il n’est pas recommandé pour les personnes saines de porter des masques, à l’exception de celles qui sont en contact avec des personnes suspectées d’être porteuses du Covid-19 », avait préconisé Saâd Eddine El Othmani dans un tweet publié le 1er mars. Cette affirmation a été réaffirmée et confirmée par M. El Othmani, devant des millions de Marocains, lors de son interview télévisé le samedi 14 mars 2020.

Lui emboîtant le pas, dans une vidéo publiée mardi 17 mars sur sa chaîne youtube et sur les réseaux sociaux, le ministère de la Santé explique que le port du masque n’est pas nécessaire, puisque le virus ne circule pas dans l’air et conseille aux seules personnes symptomatiques ou qui s’occupent d’un malade, de porter un masque pour éviter de contaminer les autres.

Ni M. El Othmani, pourtant psychiatre de formation censé en détenir les secrets de la pédagogie d’une communication interpersonnelle efficace, ni son ministre de la Santé, n’ont eu le bon sens d’expliquer ce qui adviendra des personnes en bonne santé quand les personnes infectées ne daignent pas porter de masque ou quand nombre de ceux-ci ne portent pas de symptômes révélateurs ou ignorent, tout bonnement, être porteurs du virus. Vont-ils au moins se rétracter publiquement comme ils l’ont fait auparavant en induisant les Marocains en erreur.

Comment here