Économie

La BEI accorde au Royaume 5,2 milliards d’euros

La BEI montre sa disponibilité à soutenir le système de santé via notamment l’acquisition de matériel médical et le renforcement des infrastructures sanitaires.

Banque européenne d’investissement (BEI) vole au secours du Maroc dans cette crise contre le Coronavirus. Une série de mesures sont ainsi proposées au Royaume pour le soutenir à alléger les effets économiques et financiers de la pandémie. Selon Emma Navarro, vice-présidente de la BEI en charge du Maghreb, dans son une interview accordée à l’agence Maghreb Presse (MAP), « ces mesures pour répondre à l’urgence née de la crise de la pandémie ». Face à la gravité de la situation, la BEI a décidé de mobiliser ses moyens, son expertise et ses compétences. Une enveloppe de 5,2 milliards d’euros sera ainsi déployée par la BEI au cours des semaines et mois à venir pour renforcer les investissements urgents dans le domaine de la santé tout en accélérant le soutien au secteur privé, aux entreprises et porteurs de projets.

La BEI ciblera plus particulièrement son action pour soutenir les entreprises en proie à de graves problèmes de trésorerie et de liquidités, et dans des secteurs d’activité parmi les plus menacés. Ce financement de la BEI intervient dans le cadre du dispositif “Team Europe” mis en place par la Commission européenne. Ce dispositif coordonne au niveau européen l’aide apportée aux pays partenaires de l’Union européenne pour atténuer les effets socio-économiques de la pandémie. La responsable de la banque précise que la BEI va déployer ses efforts pour pouvoir aider concrètement les Marocains à lutter quotidiennement contre le Covid-19 tant sur le plan économique que sanitaire.

Les entreprises sont au coeur de la mobilisation de la banque européenne car beaucoup d’entre elles sont aujourd’hui confrontées à un manque très sérieux de liquidités. C’est ainsi que la banque va mobiliser en ce moment les lignes de crédit existantes dont l’encours s’élève à ce jour à 440 millions d’euros pour apporter les fonds de roulement nécessaires aux entreprises. La banque compte également accélérer à titre exceptionnel le déboursement de contrats de financements déjà signés pour soutenir les chefs d’entreprise et porteurs de projets. Le secteur de la santé fait aussi partie des secteurs visés par la BEI. Emma Navarro montre sa disponibilité à soutenir le système de santé via notamment l’acquisition de matériel médical et le renforcement des infrastructures sanitaires. Il faut signaler que la BEI est très présente dans ce domaine.

Projets d’investissement
La BEI a ainsi financé la construction et la modernisation de 16 hôpitaux dans l’ensemble du Royaume. Des équipements à la pointe de la technologie ont pu être installés pour améliorer la qualité des soins et interventions. Des infrastructures adaptées ont été développées permettant ainsi au personnel de travailler dans de meilleures conditions. Il y a nul doute que la BEI entretient avec le Royaume de forts liens de coopération économique et financière.

En quelques chiffres, 123 projets ont été financés pour un montant d’investissements de plus de 7,8 milliards d’euros. La BEI apporte par ailleurs ses financements et son expertise pour aider les entreprises et les porteurs de projets, et soutenir des projets d’investissement solides et durables. En 2019, ce sont plus de 300 millions d’euros d’investissements qui ont été consacrés à la mise en oeuvre de projets dans des secteurs clefs de l’économie marocaine. On peut citer notamment l’autoroute Casablanca-Berrachid, le projet Noor Atlas, le développement des entreprises à travers le projet FINEA, ainsi que d’autres projets dans le secteur de l’agriculture ou encore la modernisation et la réhabilitation des réseaux et infrastructures existants pour la production et la distribution d’eau potable à travers le Maroc. Tous ces projets ont certainement un réel impact sur la vie quotidienne des citoyens comme sur le dynamisme économique du Royaume.

Comment here