ActualitéMonde

France: la levée du confinement le 11 mai “n’est pas une certitude”, selon le gouvernement

Une levée du confinement le 11 mai prochain “n’est pas une certitude mais un objectif”, a assuré mardi le gouvernement français au lendemain de la décision du Président Emmanuel Macron de prolonger pour quatre semaines les mesures de distanciation sociale décrétées pour freiner la propagation de l’épidémie du Coronavirus.

Plusieurs membres de l’exécutif français se sont succédé mardi dans les médias afin de préciser les modalités de cette projection.

Ainsi, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a précisé, sur France Inter, que la date avancée par le Chef de l’Etat ne correspondait pas à celle du déconfinement, mais était “un objectif.”

“Le président a beaucoup consulté, il a échangé avec des scientifiques, des acteurs syndicaux, c’est cette date qui a été retenue, c’est une date d’objectif. C’est le confinement jusqu’au 11 mai qu’il a annoncé”, a précisé le ministre.

“Il y a des conditions pour que nous puissions déconfiner le 11 mai, ce n’est pas une certitude, mais un objectif. Il faut de la discipline dans le confinement, et nous devons mener ensemble le combat contre le virus”, a-t-il encore ajouté.

Selon le ministre, l’enjeu prioritaire actuellement est de “réussir le confinement.”

Christophe Castaner a par ailleurs assuré que les Français seraient rapidement avertis de “l’après-11 mai.” “Le gouvernement présentera d’ici quinze jours le plan de l’après 11 mai et il prendra en compte toutes ces problématiques. […] Parce que la vérité à l’instant n’est pas forcément celle que nous connaîtrons dans une semaine, c’est sur ces bases-là, ces bases scientifiques médicales, que le gouvernement présentera un plan d’action précis”.

Lors d’une allocution télévisée lundi soir, le Président Emmanuel Macron a annoncé un début de déconfinement à partir du 11 mai, accompagné d’une réouverture progressive des écoles et des crèches et la reprise de l’activité économique, alors que le bilan de l’épidémie du Covid-19 approche désormais les 15.000 morts en France, selon le dernier bilan des autorités sanitaires.

Une étude de l’INSERM publiée la veille du discours d’Emmanuel Macron, avait mis en garde contre une levée du confinement sans stratégie de sortie, affirmant que cela risque d’entraîner une deuxième vague d’épidémie de coronavirus qui submergerait le système de santé en France.

S.L. (avec MAP)

Comment here