ActualitéMaroc

SM le Roi Mohammed VI propose une initiative africaine de lutte contre la pandémie Covid-19

La lutte contre la pandémie Covid-19 est au centre des préoccupations des gouvernements et la nécessité de concentrer les efforts s’avère nécessaire pour mettre fin à ce virus meurtrier et sortir de cette crise mondiale avec les moindres dégâts. A cet égard, le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, a été le premier à proposer une initiative africaine pour lutter contre cette pandémie.

Ainsi, le 13 avril de l’année en cours, Sa Majesté le Roi Mohammed VI s’est entretenu par téléphone avec ses Excellences, les Présidents Macky Sall ( Sénégal) et Alassane Dramane Ouattara (Côte d’Ivoire) sur les actions à entreprendre pour faire face à cette crise. Une initiative qui a été bien accueillie par les deux dirigeants et ayant fait la Une de plusieurs supports médiatiques marocains et étrangers.

L’objet de ces entretiens était le lancement d’une initiative de Chefs d’État africains, ayant pour fin la création d’un cadre opérationnel qui assurera l’accompagnement des pays africains dans leurs différentes phases de gestion de la pandémie du (COVID-19), de plus en plus pesante sur le continent. Une initiative pragmatique du Roi du Maroc, orientée vers l’action et le partage d’expériences ainsi que les actions pratiques à entreprendre pour faire face à l’impact sanitaire, économique et social du COVID-19.
Une vision Royale, novatrice, audacieuse,  qui a été saluée avec solennité et admiration de partout dans le monde, est une voie vers la mobilisation et la solidarité des Etats africains pour rassembler leurs compétences humaines et leurs moyens pour contrecarrer la crise.

A rappeler qu’à ce jour, l’Afrique compte 15.249 cas confirmés de coronavirus, dont 816 décès et personnes déclarées guéries, selon le Centre pour la Prévention et le Contrôle des Maladies de l’Union Africaine (CDC), sans toutefois oublier que certains pays ont franchi le seuil de 2000 cas.

Cette initiative rigoureuse du Roi du Maroc à l’égard du continent africain dans cette conjoncture difficile doit s’ajouter à d’autres décisions prises par le Maroc à l’égard de sa grande famille africaine, qui voit en lui un leader et un exemple à suivre au niveau de différents projets lancés tant sur le plan économique que social. D’ailleurs, comme les mesures le prouvent bien, le Maroc a été le premier à procéder à la régularisation des migrants subsahariens, à s’engager pleinement dans le développement économique par l’investissement dans différents pôles d’activités dans plusieurs pays et finalement dans le soutien de la création de la Zone de libre-échange continentale africaine.

Mohamed Laghouizi

Comment here