Économie

COVID-19 : 750 POINTS DE VENTES VISITES PAR LA COMMISSION MIXTE PROVINCIALE DE CONTROL PÉNALISANT 18 CONTREVENANTS.

Dans le cadre de la mobilisation de commissions spéciales afin d’entamer le processus de contrôle des prix dans les magasins de commerce et les supermarchés ordonnée par Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur sachant que les commerçants devront également afficher la tarification de tous les produits afin d’éviter la spéculation et de lutter contre les pratiques de monopole et de spéculation durant la crise épidémiologique du Coronavirus. La commission provinciale mixte de la Province d’Ifrane effectue en ces temps de confinement  des visites surprises dans les différents commerces de la province pour vérifier les tarifs des denrées alimentaires et sanctionner sévèrement les contrevenants.

Ces visites inopinées ont pour objet aussi, d’empêcher certains commerçants d’augmenter les prix des produits en vente, en profitant de la panique provoquée par le COVID-19. Suite au mouvement inhabituel d’écoulement qu’ont subi certains produits ces derniers jours, sans omettre de sensibiliser les commerçants en matière d’hygiène, de sécurité sanitaire lors de la présentation des produits alimentaires et le respect des consignes affairant à l’état d’urgence sanitaire décrété par les pouvoir publics.

Comme résultats de quelques 36 descentes imprévues des membres de la dite commission provinciale mixte enregistrées depuis le 20 mars à ce jour du 17 avril 2020, il nous a été donné de relever que 26 descentes ont été effectuées en milieu Urbain et 10 descentes en milieu Rural qui ont permis de visiter un total de 750 points de ventes et l’établissement de 18 Procès-Verbaux  de contravention à l’encontre de plusieurs commerçant pour non affichage et non-respect des prix, non présentation de factures et pour utilisation de plastic non autorisé, Par la même occasion, la commission mixte en question a procédé à la saisi de 40 Km de divers produits alimentaires et à l’étude de 16 requêtes présentés durant la première semaine du confinement par des citoyens.

A rappeler que le gouvernement avait appelé le consommateur marocain à s’approvisionner régulièrement et en quantités suffisantes sans nulle crainte de discontinuité sur les marchés. En effet, le marché est continuellement approvisionné en denrées alimentaires tout au long de l’année. De plus, le marché marocain ne souffrira d’aucune discontinuité dans son approvisionnement en produits agricoles et de la pêche. Enfin, l’approvisionnement en produits importés ne connaît aucune perturbation, selon le ministère de l’agriculture.

                                                                         Mohammed Drihem

Comment here