Économie

Le besoin de financement du Trésor devrait baissera en 2020 (CDG Capital)

Le besoin de financement du Trésor devrait baisser légèrement en 2020, générant ainsi un recours moins important du trésor au marché des Billets de trésorerie (BDT), selon la note annuelle macro-économique et taux de CDG Capital.

Sur la base des chiffres communiqués dans le cadre de la loi de finances 2020, principalement le déficit public qui devrait s’établir à 3,5% du PIB, et tenant compte de l’hypothèse de croissance qui souligne une reprise de 2,6% estimée en 2019 à 3,7% prévue pour 2020, avec une hausse de l’inflation de 0,2% à 1,3%, soit une croissance nominale de 5%, le besoin de financement du Trésor devrait connaitre une légère baisse, indique CDG Capital dans sa note intitulée “Economie nationale et marché de taux face aux enjeux du Covid-19 et de la sécheresse”.

Ainsi, selon les calculs de CDG Capital et sur la base d’une hypothèse de clôture de l’exercice 2020 avec un déficit budgétaire de 3,5% du PIB, le besoin de financement du Trésor devrait s’alléger légèrement pour passer à 42 milliards de dirhams contre 46 MMDH estimé pour l’année 2019, selon les premières estimations de la Trésorerie Générale du Royaume, soit une baisse d’environ 4 MMDH, relève la même source.

Sur la base d’une hypothèse de financement global du déficit par recours aux BDT, et tenant compte des tombées prévues en 2020 d’une valeur de 68,1 MMDH, en baisse de 31 MMDH comparativement aux réalisations provisoires de l’année écoulée, les levées brutes devraient se stabiliser à environ 11 MMDH, poursuit CDG Capital.

Cependant, le Trésor devrait faire appel aux différentes sources intérieures, notamment les dépôts au Trésor, ainsi qu’extérieures, particulièrement, les prêts et les dons, souligne la même source. Sur la base de la moyenne des cinq dernières années, le Trésor a couvert presque 63% de son besoin par recours au marché des BDT, fait savoir la note, ajoutant que sur la base de cette hypothèse, les levées brutes du Trésor sur le marché devraient reculer pour se situer à 94 MMDH, soit une moyenne mensuelle de 7,8 MMDH contre 9,25 MMDH enregistrée en 2019.

Comment here