Média-Tech

Les nouvelles inventions révolutionnaires

Nul n’ignore les avancements du progrès technique et la quête incontournable de rendre la vie individuelle et sociale plus facile et mieux sécurisée contre toute menace externe, surtout que le monde moderne est exposé à la criminalité cybernétique, en piratage, vol de brevets d’invention, attaques par des virus destructibles de programmes, espionnage, etc. A cet égard, de nouvelles inventions pour l’année 2020 sont susceptibles de changer la planète et la société. Il s’agit de la monnaie virtuelle, les médicaments anti-âge ou l’avènement de l’ordinateur quantique etc.

1-L’Internet quantique sécurisé

Selon la MT Technology Review, un internet basé sur la physique quantique permettra dans l’avenir de mieux sécuriser les communications, précisant que des chercheurs de l’université de Delft, aux Pays-Bas travaillent dores et déjà sur une nouvelle infrastructure Internet quantique. A cet effet, les communications seront codées sous formes de qubits et intriquées dans des photos circulant dans des fibres optiques, de façon à ce qu’elles soient indéchiffrables sans toutefois une perturbation du réseau. Une technologie prévue d’être opérationnelle d’ici 5 à6 ans surtout pour les longues distances et au niveau d’un réseau mondial.

2-La médecine hyper-personnalisée

« La médecine génétique  conçue pour un seul patient rend possible le traitement de maladies autrefois incurables », avance le MIT. En 2019, la petite Mila Makovec, souffrant d’une maladie génétique  cérébrale rare et mortelle, s’est ainsi vue offrir un traitement conçu sur mesure pour restaurer la fonction du gène  défaillant. La mise au point de tels médicaments personnalisés  est rendue possible par les progrès rapides du  séquençage et de  l’édition génétique. Ils nécessitent cependant de gros moyens (un an de mise au point dans le cas de Mila) et la mobilisation d’équipes spécialisées. La question du coût risque donc de limiter la généralisation de tels médicaments.

 

3- La monnaie virtuelle

On croyait les monnaies virtuelles tombées aux oubliettes avec la dégringolade du Bitcoin en 2019. Mais l’annonce de Facebook sur son projet de monnaie universelle Libra en juin a relancé les espoirs de ses partisans. Malgré le flot de critiques et les désistements en série (Visa, MasterCard, PayPal et eBay ont quitté le navire sans explication), Libra a la capacité de devenir une monnaie quasiment universelle et indépendante des banques centrales grâce aux 2 milliards d’utilisateurs Facebook. Surtout, elle a initié un mouvement de la part de tous les grands acteurs de la finance. La Banque populaire de Chine a annoncé la création de sa propre cyber-monnaie et la Banque de France a lancé un appel à projet pour le premier trimestre 2020 en vue d’expérimenter un éventuel « euro digital ».

 

4- Les médicaments anti-âge

Plusieurs traitements destinés à  ralentir  ou inverser le vieillissement  sont aujourd’hui en phase d’essai. Ils bloquent la  sénescence des cellules liée à l’âge et réduisent l’inflammation  responsable de l’accumulation de substances toxiques ou de pathologies  dégénératives, comme Alzheimer , le cancer  ou les maladies cardiovasculaires . En juin 2019, la  start-up américaine Unity Biotechnology a, par exemple, lancé un test de médicaments contre  l’arthirite du genou. La biotech Alkahest promet de son côté de freiner la perte cognitive en injectant des composants de sang jeune et des chercheurs testent la rapamycine, un immuno-supresseur, comme traitement anti-âge.

 

5-La pilule endoscope

L’entéropathie environnementale (EE), vous n’en n’avez jamais entendu parler ? Cette maladie, qui se traduit par une inflammation de l’intestin et entraîne une malnutrition, cause un retard de croissance et du développement psychomoteur. Détectable uniquement par endoscopie, elle pourrait pourtant être mieux diagnostiquée grâce à une pilule électronique à avaler qui va  inspecter l’intestin et effectuer des biopsies. Mise au point par Guillermo Tearney, biologiste et ingénieur du Massachusetts General Hospital (MGH) à Boston, elle pourra également servir à traiter d’autres pathologies, comme le cancer du côlon.

 

6-Les montres connectées ECG

En mai dernier, Apple a annoncé fièrement que sa montre connectée avait sauvé la vie de deux personnes en décelant un rythme cardiaque anormalement élevé. La dernière version de l’Apple Watch est en effet équipée d’une fonction éléctrodiagramme  (ECG) analysant les impulsions cardiaques. Néanmoins, les appareils actuels dotés d’un seul capteur ne permettent pas de détecter unAVC en temps réel. Cela pourrait bientôt changer : le fabricant américain AliveCor a présenté lors du dernier Congrès de l’association américaine de cardiologie un dispositif à deux capteurs censé détecter certains types d’attaque.

 

7-Les assistants vocaux intelligents

Amazon  Alexa, Siri, Google Home… Les  enceintes connectées ont été massivement adoptées aux États-Unis, mais leurs capacités demeurent pour l’instant assez limitées. La compréhension plus approfondie du langage humain combiné à l’amélioration des voix synthétiques permettra bientôt d’avoir une véritable conversation avec les assistants vocaux, assure Bill Gates, qui cite notamment l’exemple de Groupe Duplex, capable de téléphoner pour prendre un rendez-vous à votre place.

ML (source MT technology review)

 

Comment here