Culture

L’initiative astr@tele-talk pour enrichir le contenu des réseaux sociaux et faire découvrir l’astronomie

Bien que tout un chacun est au confinement imposé par la pandémie du COVID-19 respectant ainsi l’état d’Urgence Sanitaire décrété par les pouvoirs publics pour lutter contre la propagation du virus ; le club « High Energy Physics  and Astrophysics » (HEPAC) a lancé l’initiative astr@tele-talk.

Une première en son genre en Afrique permettant à des milliers de personnes de découvrir l’astronomie et la physique des hautes énergies à travers des visio-conférences diffusées sur les réseaux sociaux avec l’outille Zoom en restant confinés chez eux.

Dans le cadre de cette initiative « astr@tele-talk », le Club Marrakchi « High Energy Physics and Astrophysics » organise Mardi 12  Mai 2020 à 22h30 prochain ; une visioconférence sur la thématique de : « la vulgarisation des sciences de l’astronomie au Maroc »  animée par les éminents professeurs chercheurs : Hasna Chennaoui de la Fondation  ATTARIK, Merièm El Yajouri du National Outrech Coodinator (IAU),  Hassane Daghmaoui du Festival d’Astronomie d’Ifrane et Tarik Khalla de l’Association d’astronomie Amateur de Marrakech.

A signaler au passage que ces jeunes chercheurs marocains au sein du Club HEPAC, spécialisés en astronomie, en astrophysique et en physique des hautes énergies ont permis ainsi ; l’accès en ligne à un des plus anciens domaines dont la civilisation a fait un grand progrès et leur initiative encouragée par plusieurs organisations internationales a permis d’ouvrir une nouvelle collaboration entre les pays maghrébins et le monde arabe pour valoriser et vulgariser les sciences en général et l’astronomie en particulier dans ces pays et d’attirer l’attention des jeunes étudiants et chercheurs et le grand public sur l’importance de la recherche scientifique et les efforts nécessaires à déployer pour la développer.

De la NASA à l’ESA en passant par des centres de recherches les plus connus comme ALMA et IRAM, le club a organisé plus de 30 visioconférences publiées sur sa page Facebook et Instagram et le nombre continu d’augmenter. Au niveau du Maroc, le club a accueilli des débats autour de l’astronomie avec des chercheurs et des associations astronomiques actives dans toutes les villes marocaines.

Une variété de sujets traités qui touchent l’astronomie, la physique des hautes énergies, mission spatiales, satellites, fusées, sciences de météorites et planétologie, ont été discutés et présentés par des spécialistes dans les réseaux sociaux de plus de 8 organisations.  Cette initiative a un agenda rempli de noms de chercheur marocains et étrangers déterminés à rapprocher la science au grand public. Dans les semaines qui viennent, le club  accueillera des chercheurs marocains comme Kamal Ouadghiri (NASA), Zouhair Benkhaldoun (directeur de l’observatoire d’oukaimden) pour parler de leurs nouvelles découvertes, Hasnaa Chennaoui pour découvrir le monde des météorites. Des jeunes chercheurs marocains qui font leurs études à l’étranger ou sont en mobilité présenterons l’importance de l’échange scientifique avec le monde entier, à titre d’exemple Youssef moulane à l’observatoire astronomique européen au Chili (Comète), Hamza Ajeddig au Commissariat à l’Énergie Atomique en France (formation d’étoile), Taha Shisseh de l’université Hassan 2 qui est en mobilité aux État-Unis à l’institut des météorites à New Mexico (météorites), Soubkiou Abderahmane au Maroc avec Harvard Smothioniam Center for Astrophysics (Exoplanètes), Imane Moumene (physique nucléaire), et  plusieurs autres chercheurs qui relèveront la magie et la splendeur de cette science fondamentale à travers cette bonne initiative : astr@tele-talk.

Inauguré en Juin 2016, le club “High Energy Physics and Astrophysics “ est un club d’étudiants chercheur attaché principalement à la faculté de Sciences Semlalia de l’université Cadi Ayyad et d’autres universités. L’objectif est de faire découvrir les énigmes du cosmos et la beauté du ciel au grand public. Ce club a organisé des dizaines d’activités de vulgarisations de la science et particulièrement l’astronomie dans des régions rurales de Marrakech et Agadir et d’autres collectivités marocaines. Le club reçoit un appui par les chercheurs du laboratoire de physique des hautes énergies et astronomie et l’observatoire de l’Oukaimeden qui sont attachés tous à la même université. Le club a élaboré une large collaboration marocaine dans le sens d’investir et de partager la passion de l’astronomie et la science de la physique en générale. Avec ses partenaires nationaux et internationaux, HEPAC a mis de plus la lumière sur ce domaine et encourage les jeunes à suivre ses activités. La plupart de ces jeunes chercheurs sont issus et ont une expérience en observation astronomique et physique fondamentale menée par l’observatoire de l’Oukaimeden en particulier.

L’initiative astr@tele-talk répondra aussi aux appels d’enrichir le contenu marocain en science et en crédibilité de l’information que le public reçoit. Des associations maghrébins et arabes rejoint de plus en plus l’initiative et font progresser cette science dans leurs pays à travers des conférences à distance diffusé dans les réseaux sociaux.

                                                                             Mohammed Drihem

Comment here