Monde

A quoi devrons –nous s’attendre encore durant l’an 2020 ?

C’est une vidéo qui vient de semer la panique dans le monde montrant des personnes piquées par une étrange guêpe meurtrière nous pousse à se poser la question sur l’(année 2020. Des cadavres dans les rues et des gens affolés courant dans tous les sens pour chercher un abri contre cette armée de guêpes géantes pouvant tuer un homme après une morsure dans un intervalle limite, soi-disant quelques secondes après que le venin fasse son effet. Cette espèce, détectée en Inde, est en entrain de se déplacer rapidement vers d’autres lieux du globe pour envahir des régions aux Etats-Unis selon un communiqué du New York Post.

En effet, après le virus Corona qui a paralysé le monde, une nouvelle inquiétude généralisée règne dans certaines régions des États-Unis, en particulier à Washington, après l’apparition de “guêpes mortelles” en provenance d’Asie pour la première fois, au milieu des craintes de ses morsures mortelles.

Les experts de l’Université de l’État de Washington affirment que la guêpe mesure plus de 5 centimètres de long et est la plus grande guêpe du monde. Elle a une morsure mortelle si une personne est mordue plus d’une fois. On l’appelle la “guêpe tuant”.

Ces frelons, connus sous le nom d’insectes agressifs, peuvent anéantir les colonies d’abeilles en quelques heures et ont des piqûres longues et fortes, suffisantes pour percer les ruches, et ils sont abondants dans les climats tempérés et tropicaux d’Asie de l’Est, tuant environ 50 personnes par an.

Les scientifiques ont confirmé la surveillance de ces mesures à Washington pour la première fois, lorsqu’un apiculteur a signalé des tas d’abeilles mortes sur sa ferme avec des têtes déchirées, dans une scène rare et alarmante dans un pays où le nombre d’abeilles diminue rapidement.

Un clip vidéo diffusé sur les réseaux sociaux montrant une guêpe géante tuant une souris.

Le clip vidéo remonterait à 2018, mais il montre la brutalité de cet insecte, qui se propage dans plusieurs pays asiatiques, et a commencé à apparaître récemment à Washington, aux États-Unis, dans une nouvelle menace qui terrorise les insectes et menace les abeilles et les humains ensemble, selon le New York Post.

Mohamed Laghouizi

Comment here