ÉconomieUncategorized

La fermeture des frontières est une option toujours envisageable

La ministre du Tourisme, du Transport aérien et de l’Artisanat, Nadia Fattah Alaoui a déclaré lundi qu’il y aurait une possibilité de fermeture des frontières marocaines face aux étrangers.

Lors de son discours devant le Comité des secteurs productifs à la Chambre des représentants, La ministre Nadia Fattah Alaoui a déclaré lundi matin, qu’un recours à la fermeture de la frontière pourrait se produire à nouveau.

Par ailleurs, c’est dans son projet de loi visant à promulguer des dispositions spéciales relatives aux contrats de voyage, aux résidences de tourisme et aux contrats de transport aérien pour les voyageurs, que la ministre a défendu le projet qui ouvre la porte aux agences de voyages pour indemniser les clients avec des services similaires et les épargner pour les performances qui devraient être payées en devises fortes.

la ministre a précisé que le projet qu’elle venait de soumettre aujourd’hui est lié aux contrats touchés par la pandémie, et devait être mis en œuvre entre le 1er mars et le 30 septembre. Des contrats que les prestataires de services peuvent résilier en raison des fluctuations et des changements dont souffre le secteur, en raison de la pandémie, qui entrave toute Programmation ou planification, ajoutant qu’il peut arriver à nouveau de fermer les frontières du Maroc avec les pays liés au tourisme”.

Le Maroc avait entamé une fermeture progressive de ses frontières face aux vols commerciaux et maritimes pour les voyageurs, avant de prendre la décision d’une fermeture complète en mars dernier, ouvrant la porte aux vols humanitaires et commerciaux.

ML

Comment here