Actualité

Education nationale : la délivrance

Tant attenue, la décision du ministère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique vient d’être annoncée aujourd’hui, mardi 12 mai de l’année en cours, par le Ministre Said Amzazi, lors de son allocution devant la Chambre des Conseillers.

En effet, le Ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Said Amzazi, a annoncé ce mardi 12 mai, lors d’une intervention devant les députés de la Chambre des Conseillers, les décisions de son département concernant la fin de l’année scolaire et le déroulement des examens du Baccalauréat.

Durant son allocution, Said Amzazi a expliqué les décisions prises par son département tant au niveau du déroulement des examens du Baccalauréat que de la reprise des cours pour cette année scolaire, qui s’est interrompue à cause de la pandémie du Covid-19 et ce depuis le mois de mars, précisant que la reprise des cours sera à partir du mois de septembre de la même année.

Toujours dans son allocution, le Ministre a annoncé qu’au niveau du baccalauréat, l’examen national se déroulera durant le mois de juillet, alors que les examens régionaux auront lieu en mois de septembre. A cet effet, les épreuves du BAC ne prendront en compte que les cours qui ont fait l’objet de cours présentiels jusqu’au 14 mars 2020.

Par ailleurs, des cours intensifs à distance seront programmés pour garantir une bonne préparation aux épreuves de première et deuxième année du baccalauréat, permettant ainsi aux candidats de passer ces examens dans les meilleures conditions, a-t-il ajouté.
Dans ce sens, le département de tutelle s’emploiera à mettre en œuvre des mesures sanitaires pour préserver la santé des élèves, des cadres pédagogiques administratifs et organisationnels pour assurer le bon déroulement de ces examens.

 

Parmi ces mesures figurent la stérilisation et la désinfection des établissements d’enseignement plusieurs fois par jour, la fourniture des masques de protection, des produits d’hygiène et matériaux de mesure de température sans toutefois la veille sur la distanciation sociale en réduisant le nombre de candidats dans chaque salle, la mise en en place des mesures organisationnelles nécessaires lors de l’élaboration des épreuves, l’utilisation des salles ou espaces très vastes tels que certains complexes sportifs et finalement la prise en charge des candidats à tous les niveaux y compris le transport.

Concernant les autres niveaux scolaires, les notes du contrôle continu seront prises en considération, a souligné Amzazi, notant que le Ministère poursuivra également la formation pédagogique, jusqu’à la fin de l’année scolaire, afin de terminer les programmes et d’assurer les aboutissements du processus “d’enseignement à distance”, à travers les diverses plateformes numériques, chaînes de télévision et brochures qui seront distribuées aux élèves du niveau primaire des zones rurales.

Le Ministre a également rappelé que l’année scolaire n’est pas encore achevée et que le programme restant revêt une importance particulière dans le cursus académique de l’élève, tout en soulignant que le Ministère organisera durant le mois de septembre des séances de rattrapage et de soutien présentiel dans le but de renforcer les acquis des élèves d’une part et réaliser leur scolarité dans les meilleures conditions.

Le Ministre a à la fin lancé un appel aux élèves et leurs familles ainsi qu’aux corps éducatifs dans son ensemble de poursuivre les efforts déployés et de faire preuve de responsabilité et de vigilance lors de cette dernière phase.

Mohamed Laghouizi

Comment here