Environnement

L’ASSOCIATION NATURE SOLUTIONS CÉLÈBRE LA JOURNÉE MONDIALE DE LA LOUTRE ET ORGANISE UN WEBINAIRE  

A l’instar de la communauté internationale, le Royaume du Maroc a célébré Vendredi 29 mai la journée mondiale de la loutre organisée par l’International Otter Survival Fund (IOSF) qui est un organisme dédié à la conservation, à la protection et aux soins des loutres.

Dans ce cadre d’activités commémoratives, l’Association Nature Solutions en partenariat avec le Département des Eaux et Forêts a organisé vendredi 29 mai une visioconférence avec la participation d’eminents géstionnaires, chercheurs et experts dont Mr Ben Yoxon de l’International Otter Survival Fund/Écosse qui a exposé des Généralités sur les loutres à travers le monde, Jabran Mohamed Directeur Régional des Eaux et Foret du Rif qui a abordé le sujet des aires protégées dans la région du Rif et de la conservation de la faune, Kaoutar Aouane ; Directrice parc national Talassemtane qui, pour sa parts, a fait une communication sur  le Parc National de Talassemtane et ses faunes emblématiques, Ayachi Sehhar Pr à l’IAV Hassan 2 de Rabat qui a traité de la Loutre au Maroc: Statut, répartition, services Eco systémiques et menaces, Pr Nard Bennas de la faculté des sciences de Tétouan qui a abordé la thématique des Bio indicateurs des milieux aquatiques continentaux et enfin, Zouhair Amhaouch Chef de division des parcs et des réserves au département des Eaux et Foret qui a clôturé le panel par une communication sur la conservation de la loutre au Maroc.

Cette visioconférence scientifique a été co-modérée par Jabran Mohamed DREF du Rif et Mr Imad Cherkaoui Président de l’Association Nature Solutions qui nous fait cette déclaration en vidéo ci-joint.

A propos de cette créature sauvage qu’est la loutre ; elle est la plus aquatique des mammifères terrestres du Maroc. Jusqu’aux années 50, (selon Aulagnier et Al 2016)  la loutre était répartie dans tous les milieux aquatiques permanents d’ampleur suffisante jusqu’au Bas Draa. Cette aire s’est réduite et s’est morcelée ; avec notamment ; une disparition dans les plaines cultivées.

Selon la même source ; la Loutre est essentiellement nocturne, mais sa présence est repérable par le marquage de son territoire qu’elle réalise en déposant ses empreintes en évidence sur les rochers et touffes d’herbes.

Aussi, on signale que la loutre figure sur la liste rouge de l’UICN dans la catégorie quasi-menacée (NT) et au Maroc ; son état de conservation est largement menacé précise-t-on. En effet ; les menaces qui pèsent sur la loutre sont nombreuses et diversifiées au Maroc dues essentiellement et surtout à la pollution, la surexploitation des ressources en eau déjà devenues rares, la construction des barrages, le réchauffement climatique et la destruction de la végétation aquatique.

Cette Journée mondiale de la loutre selon les organisateurs est une occasion pour en apprendre davantage sur ces animaux fascinants mais aussi ; pour sensibiliser le grand public à leur protection.

Les loutres sont des animaux spéciaux : non seulement elles sont extraordinaires à observer, mais elles représentent notamment ; de très bons indicateurs de la qualité d’un environnement sain, qui est important pour toutes les espèces, dont l’espèce des humains.

De même, on signale que les populations de 12 sur les 13 espèces de loutres présentes à travers le monde sont en déclin à cause de la chasse pour leur fourrure, de la destruction de l’habitat, de la réduction de leurs proies et des collisions routières.

                                                                             Mohammed Drihem

 

Comment here