Culture

Fès-Art: “Fouille dans la mémoire musicale de Fes” , thème d’une nouvelle causerie du patrimoine

 “Fouille dans la mémoire musicale de Fès” a été le  thème d’une nouvelle Causerie du Patrimoine organisée récemment on-line  par la Fondation Maroc du Patrimoine en célébration de la Journée Mondiale de la Musique (21 juin).
Cette  Causerie du Patrimoine a été animée par le Pr Abdelmalek Chami , professeur titulaire de la chaire littéraire et de critique andalouse et marocaine et auteur de plusieurs publications académiques ,littéraires et artistiques.
Le Pr Abdelmalek Chami a abordé le thème sous trois axes. Le  premier axe  est une lecture de classification dans le legs du genre musical  (musique de mariage et sa diversité, la musique des peines et ses caractéristiques, la musique sacrée “Madih et Samaa) et  ses variantes, la musique rythmique et ses liens environnementaux (le groupe des femmes, le groupe des artisans).
Le deuxième axe a porté sur le phénomène de la diversité dans le genre musical diffusé et son impact sur la charge artistique de cette musique (musique universelle, musique folklorique, musique des banlieues …) . Le troisième axe a été consacré à l’homme musicien et à la pratique musicale (amateurisme ou professionnalisme), à la place de la musique dans le  milieu et l’environnent où  il vit et à ses relations avec ses disciples dont  l’étudiant, le client, le membre de la troupe musicale …
Le conférencier Abdelmalek Chami a traité aussi  de la musique entre les influences locales et celles de l’extérieur, soulignant que la ville de Fès est réputée pour ses musiques traditionnelles (Musique andalouse, Melhoun) qui attirent des milliers d’amateurs et mélomanes , hommes et femmes.
Le conférencier a rappele , à la fin, que la  musique Andalouse est le résultat d’un métissage entre la musique arabe, la musique afro-berbère et la musique pratiquée dans l’Andalousie en péninsule Ibérique . La musique marocaine a été influencée aussi par plusieurs genres de cultures et  musiques dont la musique juive, la musique du Machrek ( Orient), d’Afrique et d’Europe.
Le Abdelmalek Chami est  membre du comité  marocain pour l’enregistrement de l’anthologie de la musique andalouse .Il est aussi chef du comité scientifique de la Faculté des arts, cofondateur de l’Unité de poésie et de musique et membre fondateur de la Société des amateurs de musique andalouse depuis 1970.
Il a aussi , à son actif,  plusieurs contributions scientifiques dans le domaine de la musique dont la bibliothèque de musique manuscrite marocaine, notes sur la correction de la musique andalouse, Al mouwachah entre poésie et musique (publiée dans les œuvres du Festival de musique de Grenade 1998) et  mémoire musicale de la ville de Fès (publications de l’Académie du Royaume du Maroc) en 2012.
Kaddour Fattoumi

Comment here