Environnement

Sous le Thème : « Aliments, Fourrage, Fibres : Production et Consommation Durable ». L’ALENFI célèbre la Journée Mondiale de la Lutte Contre la Désertification et la Sécheresse  

En célébration de la Journée Mondiale de la Lutte Contre la Désertification et la Sécheresse, l’Association des Lauréats de l’Ecole Nationale Forestière d’Ingénieurs (ALENFI), organise un Webinaire international sous le thème : « Aliments, Fourrage, Fibres : Production et Consommation Durable » le 08 Juillet 2020 à 16h00 (GMT+1).

Ce Webinaire international connaitra la participation du Secrétaire Exécutif de la Convention des Nations Unies pour la Lutte Contre la Désertification (et Membre de l’ALENFI) aux cotés de bien d’autres personnalités imminentes et des experts nationaux et internationaux qui animeront le débat autour de la problématique de la désertification en mettant l’accent sur les solutions mises en avant pour prévenir et endiguer les menaces qui pourraient en découler.

A noter que la désertification demeure un problème d’envergure mondiale aux dimensions naturelles et humaines, qui se traduit par la dégradation des terres dans les zones arides, semi-arides et subhumides sèches. Il s’agit d’un processus de perte progressive de productivité des terres et d’amenuisement du couvert végétal imputable aux activités humaines et aux variations climatiques.

Selon les spécialistes, ce phénomène menace un tiers de la superficie des terres émergées du globe soit plus de 4 milliards d’hectare, et pourrait affecter les moyens de subsistance d’environ 1.2 milliard de personnes (soit 20% de la population mondiale), qui dépendent de la terre pour la plupart de leurs besoins et qui appartiennent aux classes sociales les plus pauvres et les plus vulnérables au monde.

En outre ajoute-t-on, la désertification épouse à l’heure présente une tendance haussière avec presque 12 millions d’hectares qui sont perdus annuellement à travers le monde (ce qui correspond à 23 hectares chaque minute), et génère des pertes financières qui s’estiment à quelques 42 milliards d’USD par an. En d’autres termes, dans les décennies à venir près de 200 millions de personnes seraient forcées à la migration sous les effets combinés de la dégradation des terres et les changements climatiques qui déclenchent des rivalités pour des ressources limitées, avec toutes les incidences qui pourraient en résulter notamment les conflits et l’insécurité.

Aussi précise-t-on encore, la communauté internationale est appelée actuellement et plus que jamais à répondre à des défis considérables en matière de gestion des terres dans un environnement grevé de contraintes majeures : le climat change, les ressources hydriques se raréfient, la population mondiale croit, les villes s’étendent, les régimes alimentaires subissent des modifications substantielles tandis que les terres dont les quantités sont limitées et inextensibles continuent de se dégrader

Dans ce contexte ; cet évènement a été conçu pour mettre en exergue que les programmes de lutte contre la désertification et la gestion durable des terres devraient se baser dorénavant sur de nouvelles approches qui visent essentiellement non seulement l’amélioration des systèmes de production mais aussi le changement et l’adaptation des modes de consommation.

Dans cette optique, l’ALENFI à travers cette manifestation scientifique et technique ambitionne d’apporter les réponses adéquates à certaines questions fondamentales liées à la désertification dans l’objectif de :

  • Dresser un panorama global sur l’importance des ressources en terres à l’échelle planétaire, leur état de dégradation actuelle et les impacts qui en sont générées,
  • Echanger autour des expériences réussies et des bonnes pratiques de la gestion durables des terres sur les plans international, régional et national ,
  • Identifier les leviers d’action qui pourraient favoriser l’adaptation des système de production et le changement des modes de consommation et des habitudes de vie dans l’objectif d’asseoir une gestion durable des terres.

                                                                             Mohammed Drihem

A PROPOS DE CETTE JOURNEE MONDIALE

         La communauté internationale commémore le 17 juin de chaque année la Journée Mondiale de la Lutte Contre la Désertification et la Sécheresse, proclamée par l’Assemblée Générale des Nations Unies en 1995, qui marque l’anniversaire de l’adoption de la Convention des Nations Unies sur la Lutte Contre la Désertification (CNULCD) en 1994 dont le mandat est de traiter les problématiques liées à la désertification définie comme étant « la dégradation des terres dans les zones arides, semi-arides et subhumides sèches sous l’effet de divers facteurs: variations climatiques et les activités humaines»..

Aussi, la célébration de cette journée internationale représente une opportunité pour sensibiliser et informer le grand public en rapport avec l’état des lieux de la désertification à l’échelle planétaire, les impacts qui en sont générés, les efforts de lutte entrepris jusqu’à présents à l’échelle planétaire et les défis qui continuent d’y faire obstacle, et aussi les grandes orientations de traitement de ce phénomène pour les prochaines années.

Comment here