Régions

LE COVID-19 FRAPPE ENCORE UNE FOIS DANS LA PROVINCE D’IFRANE AU CŒUR DU MOYEN ATLAS  

On ne le répétera jamais assez ; la bataille livrée pour endiguer et arrêter la propagation de ce mal de 21ème siècle qu’est le Nouveau coronavirus COVID-19 n’est pas encore gagnée et le COVID-19 continue d’épier la province d’Ifrane de toute part comme nous l’avons prédit lors de la déclaration de la province d’Ifrane indemne du COVID le 05 mai dernier ; la preuve ; s’il en faut une ; est ce nouveau cas de contamination au virus du COVID-19 enregistré à Hay Atlas (ex-Timadikine Al Jadida) en ce jour du vendredi 03 juillet 2020.

En effet, la ville d’Ifrane calme et sereine jusqu’ici épargnée par la pandémie du coronavirus vient d’être touchée de plein fouet par ce mal du siècle qui a frappé ce vendredi dans un café à Hay Atlas où une serveuse d’origine tangéroise a été déclarée positive au COVID-19 et hospitalisée au centre hospitalier provincial du 20 aout d’Azrou en instance de son évacuation sur l’hôpital de campagne de Benslimane.

Suite à ce malaise qui a secoué toute la ville d’Ifrane en ce début de déconfinement partiel et de réouverture des cafés restaurants ; les autorités sanitaires ont procédé illico à la réalisation de plus de 200 test de dépistage du Covid-19 aux prés des clients de ce café et des contacts potentiels de la serveuse  déclarée positif au Covid-19. Par la même occasion, les autorités locales ont procédé à la désinfection et à la fermeture du café incriminé.

Vue cette situation, nous invitons tout un chacun épris de la bonne santé de cette province et de ses populations et en particulier les autorités provinciales et locales et surtout les services de sécurités et ce, en vue de doubler d’efforts pour assurer un meilleur contrôle des personnes et des véhicules en visite ou de passage sur le territoire provincial – y compris les fournisseurs des différents commerces et leurs véhicules venant de l’extérieur – et ce, en renforçant les barrages de contrôle aussi bien dans les villes et villages de la province que sur les différents axes routiers donnant accès au territoire provincial.

Ces barrages rappelons le, doivent être renforcés par des unités permanentes de désinfection et de stérilisation relevant des Bureaux d’hygiène communaux ainsi que par des unités médicales du département de la santé pour désinfecter « les visiteurs » de la province et contrôler leur températures voir faire des prélèvements test à l’entrée des localités.

Mohammed Drihem

 

Comment here