Régions

ROUTES RURALES : A QUAND LA REHABILITATION DES ROUTES COMMUNALES DES CIRCUITS TOURISTIQUES RESPECTIFS DES CEDRES ET DES LACS

Les chantiers de construction et de mise à niveau des pistes et routes rurales dans la Province d’Ifrane se poursuivent ces dernières semaines à un rythme soutenu, dans le cadre d’un ambitieux programme de lutte contre les disparités territoriales et sociales en milieu rural.

Ce programme ambitieux concernant les différentes collectivités territoriales rurales de la province est cofinancé par le FDR, le FDRZM et la Région de Fès-Meknès et porte sur la réalisation de 42 projets de routes et de pistes rurales d’un montant global de plus de 14 milliard de DH.

En 2020, ces portent sur l’aménagement de la piste Aman Issan-Taaricht-Fellat-Ait Bouzeiane dans la collectivité territoriale d’Oued Ifrane, l’aménagement de la piste Boughroum et celle de Tagonite  au niveau de la commune de Ain Leuh et l’aménagement de La Route Ain Marsa-Adrar-Oukssacen dans sa 3ème  Tranche dans la collectivité territoriale de Tizguit le tout pour une enveloppe budgétaire globale de 19.088.665,50 Dhs.

A rappelé que dans le cadre de ce même programme de lutte contre les disparités territoriales et sociales en milieu rural 2016-2020 lancé dans la Province d’Ifrane ; cette dernière a connu en 2017 le lancement des travaux de réalisations de 14 pistes et routes rurales pour un montant total de 45.391.874,00 Dhs alors qu’en 2018, la province a été au rendez-vous avec le lancement des travaux de réalisations de 11 projets de pistes et de routes rurales pour un montant global de 27.711.395,25 Dhs et en 2019 le lancement de 13  projets d’ouvertures de pistes et de routes rurales au prix total de 47.907.346,00 Dhs.

A noter aussi que dans le cadre du programme de lutte contre les disparités territoriales et sociales en milieu rural 2016-2020 au niveau de toute la Région de Fès-Meknès  le conseil régional de cette dernière avait programmé la réalisation de 231 projets d’un investissement global de 1,7 milliard DH et qui porte dans sa partie relative aux routes rurales, sur la réalisation de projets d’un montant de 1,1 milliard de DH dans toutes les provinces de la région.

Tout en saluant la réalisation de ces routes et ces pistes rurales qui ont permis le désenclavement des populations résident les fins fonds des montagnes du Moyen Atlas central et l’ouverture de plusieurs circuits touristiques dans la province d’Ifrane ; nous osons espérer que les autorités compétentes doublent d’efforts dans ce sens en vue d’ouvrir d’autres voies de circulation routière en milieu rural et de mettre à niveau bon nombre de routes rurales détériorées telles que la route communale du circuit des cèdres reliant la RN 13 au niveau de la maison de la cédraie à Ain Leuh et Lac Ouiwane via Sheb et lac Afenourir et la route rurale reliant Dayat Aoua à Séfrou via Dayat Iffer entre autres routes dégradées.

Mohammed Drihem

 

Comment here