Société

Le premier mécanisme régional pour évaluer les progrès en matière d’égalité des sexes Approuvé par les États Membres de l’UpM  

Les États Membres de l’Union Pour la Méditerranée (UpM) ont approuvé le 5 octobre 2020 le suivi intergouvernemental et l’ensemble des indicateurs permettant de suivre les progrès réalisés en matière d’égalité entre les sexes dans la région euro-méditerranéenne. Ce mécanisme a été mis en place dans le cadre du suivi de la Déclaration Ministérielle de l’UpM sur le renforcement du rôle des femmes dans la société, adoptée en 2017 au Caire.

Après avoir consulté les États Membres selon un communiqué qui nous est parvenu de l’UpM ; cette dernière a élaboré un ensemble de 20 indicateurs et une proposition d’outils à utiliser pour le suivi et la réalisation de rapports dans les 4 domaines prioritaires à savoir: « l’accès des femmes au leadership et à la prise de décision » ; « l’accès des femmes à la participation de la vie économique » ; « lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles » ; et « lutte contre la discrimination fondée sur le sexe et les stéréotypes ».

Selon ce communiqué de presse, l’approbation des indicateurs par les pays de l’UpM marque la prochaine étape du mécanisme de suivi ministériel, qui permettra de recueillir des données pertinentes et de suivre les progrès réalisés, évaluer l’écart entre les sexes et formuler des recommandations à l’intention des décideurs politiques et des parties prenantes afin d’améliorer l’impact de la déclaration et son plan d’action.

Selon Le Secrétaire Général de l’UpM, Nasser Kamel: « Nous devons construire de nouvelles sociétés inclusives qui garantissent aux jeunes filles et aux femmes la place pour réaliser tout leur potentiel en tant qu’agents du changement et contribuer à leur développement sur le plan socio-économique. Ce mécanisme de suivi offrira un moyen efficace pour évaluer les progrès réalisés en matière des droits des femmes et à œuvrer collectivement pour accélérer la pleine participation des femmes dans la région ».

Selon la même source ; ce mécanisme, ainsi que ses indicateurs et ses outils de suivi, seront présentés et discutés lors de la réunion de dialogue régional de l’UpM pour l’autonomisation des femmes : “Women4Mediterranean”, qui se déroulera du 16 au 20 novembre prochain sous le thème : « Accélérer l’égalité entre les femmes et les hommes dans le contexte de la pandémie Covid-19 ». La réunion sera également l’occasion de lancer la préparation du premier exercice de suivi et de rapport sur la mise en œuvre de six indicateurs prioritaires sélectionnés par les pays de l’UpM.

L’élaboration d’un cadre régional de données et de statistiques sur l’égalité des sexes sera également une priorité lors de cette réunion. Sur la base des résultats et des conclusions de l’exercice du rapport, les recommandations politiques seront rédigées sur le deuxième rapport régional de l’UpM sur l’égalité des sexes.

Pour information: on rappelle que de la 4eme conférence ministérielle sur le renforcement du rôle des femmes dans la société, qui s’est tenue le 27 novembre 2017 au Caire, les États Membres de l’UpM ont adopté une Déclaration Ministérielle forte basée sur les recommandations du Dialogue Régional de l’UpM. Cette déclaration constitue une feuille de route ambitieuse en vue de parvenir à une réelle égalité des sexes et l’émancipation des femmes dans la région euro-méditerranéenne.

Aussi, à l’occasion de la réunion du Dialogue Régional de l’UpM sur l’émancipation des femmes, qui s’est tenue à Lisbonne le 9 octobre 2018, le Secrétariat de l’UpM a été chargé de proposer, pour validation par les pays, un ensemble d’indicateurs dans 4 domaines prioritaires, en plus d’une proposition d’outils qui seront utilisés pour le suivi et les rapports. Ces indicateurs ont été présentés aux États Membres et discutés lors de la Réunion du dialogue régional de l’UpM qui a eu lieu à Barcelone en juillet 2019. Ils ont été approuvés le 30 Juillet 2020 et seront présentés lors de la Women4Mediterranan Conference « Accélérer l’égalité entre les femmes et les hommes dans le contexte de la pandémie Covid-19 »

Mohammed Drihem

A propos de l’UpM

L’Union pour la Méditerranée (UpM) est la seule organisation intergouvernementale euro-méditerranéenne réunissant les pays de l’Union européenne et 15 pays du sud et de l’est de la Méditerranée. L’UpM offre un forum pour renforcer la coopération régionale, le dialogue et la mise en œuvre de projets et d’initiatives concrets qui ont un impact tangible sur les citoyens, en particulier les jeunes, afin de répondre aux trois objectifs stratégiques de la région : stabilité, développement humain et intégration. 2020 marques le 25ème anniversaire du processus de Barcelone, qui a mené à la fondation de l’UpM.

Comment here