Régions

L’Université Mohammed VI Polytechnique de Bengrir S’ouvre sur son environnement et signe un accord cadre la Province de Rhamna pour appuyer le développement durable et intégré

      Mercredi dernier ; le Gouverneur de la Province de Rhamna, M. Aziz Bouignan et le Président de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), M. Hicham El Habti, ont procédé à la signature d’un accord-cadre de partenariat, à travers lequel l’Université accompagne et soutient les initiatives de développement durable dans la Province.

Par cette convention, les deux signataires institutionnalisent leur coopération, lancée depuis l’inauguration de l’Université par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, en janvier 2017, dans le cadre de l’ouverture de l’Université sur son environnement local et régional.

Dans le cadre de cet accord passé entre les deux institutions ; les étudiants de l’UM6P des différentes spécialités joueront un rôle prépondérant dans le déploiement du contenu de cet convention, puisqu’ils participeront activement à la proposition et à la mise en œuvre de projets dans la Province et partageront leur expérience à l’université avec les jeunes de la région.

Les objectifs assignés à cet accord-cadre vise à renforcer les liens de l’Université et son écosystème avec la ville de Benguerir et, à plus grande échelle, la Province de Rahamna, pour en faire levier de développement au niveau national et continental ; à unir les efforts de toutes les composantes de l’écosystème universitaire autour d’objectifs communs, en associant les ressources et en accélérant la mise en œuvre des projets ; ouvrir l’Université à son environnement local en tant qu’acteur concerné visant à soutenir le développement et l’attractivité de la région et à donner enfin ; la priorité aux projets qui ont un impact direct sur la population locale et ouvrir la voie à des projets plus structurés à moyen et long terme.

L’accord s’articule autour de cinq axes principaux, définis sous forme de 25 projets-programmes couvrant la majeure partie de la région, qui feront objet d’accords spécifiques à élaborer dans le court et moyen termes.

Ces cinq axes sont la santé et la prévention, la formation, l’éducation et la gouvernance, le développement économique à travers l’accompagnement de l’entreprenariat, l’environnement et le développement urbain et territorial, la culture et l’animation de la ville.

Cette initiative sera également renforcée par la contribution des partenaires et des acteurs locaux pour en faire un projet collectif et durable.

Mohammed Drihem

Comment here