Régions

KHENIFRA : LES JEUNES PORTEURS DE PROJETS TOURISTIQUES EN FORMATION A KHENIFRA 

Dans les cadre de la série de sessions de formations à distance organisées dans la Province de Khénifra pour assurer une meilleure mise en application des axes du 3ème Programme de l’initiative visant l’amélioration du revenu et l’intégration économique des jeunes ; le Wali Coordonnateur National de l’INDH Mr Mohammed Dardouri accompagné du Gouverneur de la Province de Khénifra Mr Mohamed Fettah a présidé jeudi 22 octobre dernier la cérémonie de clôture de la Session de formation organisée à Khénifra en partenariat avec l’ANAPEC de la capitale des Zayanes et l’agence de la coopération allemande la GIZ sur la thématique de « la création et la gestion de l’entreprise touristique ».

L’objectif de cette session de formation selon ses initiateurs est le renforcement des compétences des jeunes porteurs de projets dans le domaine du tourisme et la mise à leur disposition d’outils de travail relatifs à la création, la réalisation, au suivi et à l’evaluation des projets touristiques.

20 jeunes filles et garçons porteurs de projets touristiques ont pris part à cette session de formation étalée sur 15 jours qui leurs a permis de prendre notes des spécificités du travail dans le domaine du tourisme rural et tourisme écologique et de mieux comprendre et déterminer les opportunités de création d’entreprises dans ce domaine considéré comme secteur porteur et recherché selon une enquête menée au niveau de cette province par la commission provinciale pour le développement économique au niveau de la province de Khénifra.

Partant des principes de la 3ème phase  de l’INDH qui a mis l’accent sur la nécessité d’investissement dans le capital humain ; le Wali de l’INDH Mohammed Dardouri qui prenait la parole lors de cette cérémonie de clôture a tenu de mettre en exergue l’importance de cette session de formation et de la thématique qui lui a été assignée surtout quand on sait que la province de Khénifra est dotée d’une richesse touristique inestimable et variée qu’il faut bien exploiter à bonne augure par les jeunes     appelés à créer de petits projets touristiques novateurs et à grande valeur ajoutée.

Dans ce sens avait-il conclu, l’INDH est disposée à soutenir et à accompagner de pareils projets qui permettraient faciliter l’insertion des jeunes dans le tissu socioéconomique du pays.

A noter enfin que la province de Khénifra est dotée d’une richesse naturelle, culturelle et historique importante et dispose d’un écosystème naturel très riche englobant des forêts, des réserves naturelles, des lacs, de sites végétaux et aquatiques, des grottes en plus d’importants monuments historiques. La province est aussi un lieu de folklore, de rencontre des cultures et constitue sans doute un patrimoine matériel et immatériel d’exception nécessitant une nouvelle relance du tourisme local, de manière à assurer un développement qui soit à la fois réel du point de vue socio-économique que rentable sur le plan professionnel et écologiquement rationnel.

Mohammed Drihem

Comment here