Monde

UpM CO-ORGANISE LE FORUM AMWAJ SUR L’EAU ET L’ÉNERGIE Événement virtuel en direct – 28-29 octobre 2020

AMWAJ Alliance, la plateforme dédiée à la lutte contre la pénurie d’eau et les défis énergétiques, s’associe à l’Union pour la Méditerranée (UpM), au CEWAS Moyen-Orient et à la KAS – REMENA, pour traiter des problématiques liées au développement durable, auxquelles la région méditerranéenne est confrontée. Après Amman (2016) et Barcelone (2018), la troisième édition du Forum AMWAJ était censée se dérouler à Beyrouth, capitale du Liban, mais en raison du COVID-19, le forum AMWAJ sera organisé cette année d’une manière digitale du 28 au 29 Octobre 2020.

A cette occasion ; AMWAJ invite les journalistes, les décideurs politiques et les chercheurs de toute la Méditerranée et au-delà, à, rejoindre d’autres professionnels et passionnés partageant les mêmes idées et connaissances, afin de promouvoir le développement durable dans cette région. L’événement comprendra 2 tables rondes, animées par 13 experts de l’industrie de la région méditerranéenne pour s’engager dans des discussions stimulantes liées à l’eau et à l’énergie.

Pour Isidro González Afonso, Secrétaire Général Adjoint de l’UpM, parlant de AMWAJ Live pour l’eau et l’environnement, il s’est déclaré heureux de voir une communauté aussi dynamique autour de la Méditerranée pour traiter et affronter les aspects les plus pertinents du développement durable, de l’eau et de l’énergie.

Pour sa part ; Stuart Reigeluth, fondateur de REVOLVE, lance une invitation ouverte en précisant que : « Nous sommes ravis d’organiser AMWAJ en événement virtuel cette année, qui permettra aux experts et aux journalistes d’y assister et de s’informer sur notre mission. Notre collaboration avec l’UpM et le CEWAS Moyen-Orient continue d’augmenter notre impact ensemble, notamment en ce qui concerne le partage des connaissances autour de la Méditerranée. Je vous invite à assister à l’événement pour entendre des leaders d’opinion sur l’urgence d’une coopération accrue, de l’innovation et d’un engagement plus large autour de l’eau et de l’énergie. ”

Quant à Aline Bussmann, codirectrice du CEWAS, elle a déclaré que : « AMWAJ comble un fossé majeur entre l’innovation dans le domaine de l’eau et le travail médiatique – la réunion de ces deux éléments contribuera grandement à transformer des idées prometteuses en solutions pertinentes pour le secteur ! »

A souligner que AMWAJ Live comprend un «Médiathon» sur l’eau et l’énergie, il s’agit d’un exercice de renforcement des capacités, organisé en collaboration avec CEWAS Moyen-Orient, mettant en relation des professionnels des médias avec des entrepreneurs de l’eau et de l’énergie. Le terme «Médiathon» est composé des mots Média et Hackathon. Le Médiathon vise à développer des campagnes médiatiques qui stimulent la demande requise pour des solutions Eau et Energie durables. L’événement, comprenant trois jours entièrement immersifs, offre ainsi aux professionnels des médias l’occasion de s’engager avec des passionnés de l’environnement et de jeunes entrepreneurs, pour cibler de manière créative et efficace des sujets environnementaux émergents.

Le gagnant du prix Water Open Eye sera annoncé par des représentants du Blue Peace Media Lab.

Étant donné aussi ; que l’événement devait se tenir à Beyrouth (Liban), une activité de boisement sera organisée à Beyrouth en novembre en collaboration avec «theOtherDada».

Mohammed Drihem

A propos d’AMWAJ

AMWAJ correspond au nom de la plateforme : A Mediterranean Water And Journalism platform,  une plateforme méditerranéenne pour l’eau et le journalisme. Son but est de présenter des données techniques et scientifiques et des arguments politiques dans un langage clair et accessible. Tout en permettant à différents groupes ciblés d’acquérir une compréhension des principaux thèmes qui dominent le débat sur la gestion de l’eau et la coopération énergétique dans la région. AWMAJ donne aux jeunes les moyens d’aborder les problèmes de l’eau, passés et actuels, dans une perspective nouvelle et d’augmenter ses opportunités d’influencer l’avenir de l’eau et le développement des ressources renouvelables. En savoir plus sur AMWAJ : amwaj-alliance.com

A propos de l’UpM

L’Union pour la Méditerranée (UpM) est la seule organisation intergouvernementale euro-méditerranéenne réunissant les pays de l’Union européenne et 15 pays du sud et de l’est de la Méditerranée. L’UpM offre un forum pour renforcer la coopération régionale, le dialogue et la mise en œuvre de projets et d’initiatives concrets qui ont un impact tangible sur les citoyens, en particulier les jeunes, afin de répondre aux trois objectifs stratégiques de la région : stabilité, développement humain et intégration. 2020 marque le 25e anniversaire du processus de Barcelone, qui a mené à la fondation de l’UpM. https://ufmsecretariat.org

À propos de CEWAS

Le CEWAS est une association suisse à but non lucratif, spécialisée dans l’amélioration des pratiques commerciales dans le domaine de l’eau et de l’assainissement par la formation et la sensibilisation afin d’accroître l’intégrité et la durabilité du secteur. CEWAS travaille avec un large éventail de partenaires dans les domaines de l’eau, de l’assainissement et de l’entrepreneuriat et s’appuie sur un groupe de réflexion composé d’experts et de spécialistes renommés.

CEWAS est le centre international de formation des start-ups dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et de la gestion des ressources basé à Willisau (Suisse)

À propos de KAS – REMENA

Le programme régional Sécurité énergétique et changement climatique du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord de Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS – REMENA) est basé à Rabat, au Maroc et met en œuvre des projets transnationaux pour l’ensemble de la région MENA. Son objectif est de renforcer le développement durable et de soutenir la stabilité de la région MENA en termes de changement climatique et de ses conséquences. Cela implique également de promouvoir la coopération et le partenariat avec l’Union Européenne. Les groupes cibles sont principalement des décideurs et des boursiers débutants issus de la politique, de l’économie et du monde universitaire, ainsi que des représentants de la société civile, qui considèrent le développement durable et la sécurité des ressources comme des domaines clés pour la paix, la liberté et la prospérité économique dans la région.

Comment here