Régions

Fès-Meknès: Projets de construction de plusieurs formations hospitalières et sanitaires dans la région

Le siège de la wilaya de la région de Fès-Meknès a abrité  mercredi après-midi la cérémonie de signatures de plusieurs conventions de partenariat et de coopération entre le ministère de la santé  et le conseil de la région de Fès-Meknès pour le renforcement des infrastructures sanitaires et médicales dans la région .
Ces conventions qui s’inscrivent dans le cadre des contrats programmes  entre l’Etat et les régions et d’autres accords de partenariat , s’est déroulée en présence notamment du ministre de la santé,  du président du conseil de la région et du  wali et gouverneurs des provinces de la région Fès-Meknès.
Dans le cadre du contrat programmes entre l’Etat et la région , il a été procédé à la conclusion d’ accords pour la construction d’un hôpital provincial à Moulay Yaacoub  (240 MDH) , d’un hôpital de proximité  à Boulemane (110 MDH),  d’un hôpital de  proximité à Taza  (100 MDH) et  d’un hôpital de proximité à El Hajeb  (50 MDH) . La contribution financière du conseil de la région de Fès-Meknès à la réalisation de ces importants projets se chiffre à  173 MDH.
Les conventions de partenariat et coopération conclues à cette occasion ont porté sur la  construction et l’équipement  d’un hôpital à Sefrou (200 MDH),  d’un hôpital à Taounate  (200 MDH), d’un hôpital à Meknès  (200 MDH),  d’un hôpital à Fès –Bensouda ( 200 MDH),  la remise à niveau  des infrastructures hospitalières d’ Ifrane ( 50 MDH)  et  l’extension de l’hôpital psychiatrique  Ibn Al Hassan  de Fès  (30 MDH). L’apport du conseil régional pour la concrétisation de ces projets sanitaires s’élève à  135 M Dh.
Des accords ont été signés aussi entre le ministère de la santé et le conseil régional pour le renforcement  des besoins des hôpitaux  de la région en lits  de réanimation et  appareils d’oxygénation  pour la lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19  dans les différentes  préfectures et  provinces de la région. L’enveloppe budgétaire  nécessaire pour ces équipements forts indispensables est évaluée à 40 MDH  dont 15 MDH seront fournis par le conseil de la région.
Ces conventions de partenariat et de coopération s’avèrent nécessaires pour  le renforcement des capacités  d’accueil hospitalier  à travers la région. Elles procèdent des orientations stratégiques  de développement  de la région  de Fès-Meknès et de la  politique privilégiée par le ministère de  la santé  pour le rapprochement des services médicaux et sanitaires de la population notamment  en cette période néfaste de  la pandémie du Covid-19  qui exige davantage d’équipements médicaux et hospitaliers.
Kaddour Fattoumi

Comment here