Maroc

RABAT : LE MINISTERE DELEGUE CHARGE DES MRE ORGANISE LE FORUM DES COMPETENCES MAROCAINES RESIDENT A L’ETRANGER

Sous le Thème de : « Pour une contribution efficace des compétences marocaines à l’étranger aux projets d’investissement et à la promotion de l’innovation et de l’intelligence artificielle au Maroc » ; Le Ministère Délégué Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger organise le Forum des compétences marocaines résident à l’étranger et ce ; du 25 au 26 novembre encours à Rabat.

Après les allocutions d’ouvertures protocolaires de Nezha El Ouaf et Saaid Amzazi respectivement ministre délégué chargé des MRE et ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Driss El Yazami président du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger, Abdeslam El Foutouh représentant de la fondation Hassan II des MRE et de Karim Amour représentant de la CGEM ; les participants à ce Forum ont été convié à prendre part aux travaux de deux tables rondes consacrées aux débats autour de la thématique du « Rôle du secteur financier marocain dans le renforcement des partenariats stratégiques Publique/privé » et celle des « Nouvelles technologies au service du développement du Maroc Post-Covid-19 ».

Ces deux tables rondes ont été animées par des cadres et experts représentant différents ministères, établissements financiers et centre de recherche concernés au Maroc.

A noter que le Ministère Délégué Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger a manifesté, ces dernières années, une grande volonté pour mobiliser les compétences marocaines à l’étranger, en les considérant comme des acteurs incontournables et stratégiques pour le développement économique et social du Royaume.

Ces compétences ; assure-t-on au niveau de ce ministère ; constituent un levier essentiel pour l’encouragement de l’investissement, du transfert d’expertise et du savoir-faire pour la contribution aux différents chantiers de développement initiés par S.M le ROI MOHAMMED VI, que Dieu l’Assiste.

Ce potentiel ajoute-t-on ; est constamment sollicité pour participer, d’une manière efficace et efficiente, au processus de développement et de modernité dans lequel le Maroc s’est résolument engagé.

A rappeler que le nombre estimé des Marocains à l’étranger dépasse les 5 millions d’hommes et de femmes, soit plus de 12% de la population marocaine, répartis sur les cinq continents ; 85% d’entre eux résident en Europe, 70% ont moins de 45 ans, 20% sont nés dans les pays de résidence et 48% sont des femmes. Le Maroc a accumulé une expérience importante dans sa gestion du dossier migratoire à travers l’encouragement du réseautage thématique ou géographique et à travers des programmes de partenariat avec les institutions nationales dans le but de renforcer l’apport de ces compétences et de transférer leur expertise dans différents domaines.

Aussi ; il y’a lieu de souligner que le lien indéfectible des Marocains résidant à l’étranger avec leur pays d’origine et leur volonté de contribuer à son développement, de défendre ses causes et de participer à son rayonnement, que ce soit à travers leurs investissements ou bien par le biais du transfert du savoir-faire. Selon une étude réalisée en 2017 par le Ministère, en partenariat avec l’OCDE, 88% des jeunes marocains de la diaspora interrogés ont confirmé leur volonté d’investir et de s’engager dans l’entreprenariat économique au Maroc.

Dans ce sens ; le Gouvernement marocain a mis en place un ensemble d’outils et de dispositifs relatifs à l’incitation et à l’accompagnement des entrepreneurs MRE en soutien à leurs investissements au Maroc sachant bien que le potentiel et les qualifications dont disposent nos Marocains résidant à l’étranger, sont de nature à réponde aux besoins du Maroc en termes d’expertise dans plusieurs domaines, dont 17% d’entre eux ont des diplômes universitaires supérieurs, avec une évolution qualitative significative au niveau socioprofessionnel et une présence importante dans tous les domaines : 6945 médecins d’origine marocaine nés hors de France, exercent en France (2017), dont 1170 ont obtenu un diplôme de médecine du Maroc.

Le rôle efficace démontré par les compétences marocaines à l’étranger, notamment lors de la crise du Covid-19, à travers leur mobilisation volontaire et spontané pour l’accompagnement des Marocains résidant à l’étranger, en situation difficile durant la crise, que ce soit sous un format organisé, comme le Réseau des avocats et le Réseau des médecins marocains à l’étranger (C3M), ou individuellement, à travers de nombreuses initiatives personnelles qui expriment le niveau de solidarité et leur engagement inconditionnel en faveur de leur pays d’origine.

Selon les organisateurs ; ce Forum que le Ministère Délégué organise, les 25 et 26 Novembre 2020, en 2 temps, permettra de répondre aux objectifs suivants :

  • Offrir un cadre à ces compétences pour les informer et les associer sur les opportunités d’intervention au Maroc ;
  • Examiner la contribution des compétences résidant en Asie au développement des secteurs ciblés par le Forum à travers l’expertise, le transfert du savoir-faire et l’investissement ;
  • Développer des partenariats institutionnels avec les acteurs publics et privés marocain, et les centres de recherches et les universités où travaillent nos compétences MRE ;
  • Créer de réseaux de compétences MRE résidant en Asie dans les secteurs technologiques.

Mohammed Drihem

Comment here