Maroc

LA VILLE DE DAKHLA ACCUEILLE L’UNIVERSITE D’HIVER DES JEUNES MAROCAINS DU MONDE ORGANISEE PAR LE MDCMRE ET L’AUI.

Le Ministère délégué Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger (MDCMRE) en partenariat avec l’Université Al Akhawayn d’Ifrane (AUI) ) organise,  la 4ème  édition de l’Université d’Hiver « édition digitale », au profit des jeunes Marocains Résidant à l’Etranger, sous le thème du « Vivre-Ensemble », et ce les 21 et 22 décembre 2020 à Dakhla.

Selon ses organisateurs, cette édition s’inscrit dans le cadre du programme des universités culturelles initié par le Ministère depuis 2017, en partenariat avec plusieurs universités marocaines. Ce programme, organisé tout au long de l’année, en périodes d’hiver, de printemps et d’été, vise le renforcement des liens des nouvelles générations des marocains résidant à l’étranger avec leur pays d’origine, le Maroc et la préservation de leur identité nationale dans toutes ses dimensions linguistiques, religieuses et culturelles.

Après les mots d’ouverture respectifs du Wali de la Région de Dakhla /Oued Eddahab, du président du Conseil de la Région et celle  du Président de l’Université Al-Akhawayn, Mme Nezha El Ouafi Ministre Déléguée Chargée des Marocains Résidant à l’Etranger a prononcé une allocution dans laquelle elle a souligné que cette 4ème édition de l’Université d’Hiver des MRE a la particularité d’être organisé dans la ville de Dakhla d’abord pour renforcer la communication entre les jeunes marocains du monde et leurs compatriotes résidents au pays et particulièrement les jeunes des provinces du Sud marocains et ce, au tour des différents grands exploits et réussites qu’a connu la sécurisation de la région d’El Gargarate suite à l’intervention pacifique et intelligente des Forces Armées Royales sous la clairvoyance royale du Guide Suprême de la Nation S.M. Le Roi Mohammed VI et couronnée par l’ouverture de plusieurs consulats de pays frères et amis dans les villes de Dakhla et Laayoune et aussi par la décision historique des Etats Unis d’Amériques reconnaissant la pleine souveraineté de notre pays sur son Sahara marocain.

Cette nouvelle édition de 2020 avait-elle souligné, connait la participation de 60 jeunes MRE des deux sexes âgés entre 18 à 25 ans et venant de 19 pays d’accueil. 78,7 % des participants sont des jeunes filles, 83,6 % parmi eux ont une double nationalité et 63,9% ont un niveau de Bac + 3 avait-elle précisé.

Dans le même sillage, Mme Nezha El Ouafi a assuré les jeunes participants du fait que son département ministériel ne ménage aucun effort pour servir la communauté marocaine résident à l’étranger et veiller sur la protection de leurs intérêts et leurs droits et ce, à travers la création de plusieurs cellules au niveau du ministère tel que le centre de communication, le site électronique, les plates-formes électroniques pour traiter les doléances des MRE et répondre à leur questionnement.

Au programme de cette édition 2020 de l’Université d’Hiver des MRE : une conférence inaugurale données en ligne par M. Kamal OUDRHIRI, Ingénieur en communication et scientifique marocain au sein de l’Agence Spatiale Américaine « NASA » intitulée : « Viser l’ultime hauteur », une conférence en ligne sur le Vivre-Ensemble et le modèle marocain donnée par Dr. Ahmed ABBADI, Secrétaire Général de la Rabita Mohammadia des Oulémas et une troisième conférence sur le Vivre-Ensemble et l’Approche genre avec Mme. Claris HARBOUN, Professeur à l’Université Al Akhawayn.

La deuxième journée de cette université d’hiver des MRE a été marquée par une Conférence «En ligne» sur la Cause Nationale de  M. Driss EL AOUFIR, Chef de Service du Conseil de Sécurité au Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger et par une Présentation sur le Modèle de Développement pour les Provinces du Sud faite par M. Mounir HOUARI, Directeur du Centre Régional d’Investissement de la Région Dakhla- Oued Eddahab.

Sur ce, il y’a lieu de rappeler que le Maroc ne cesse d’accorder un intérêt particulier à ses citoyens résidant à l’étranger en plaçant leurs intérêts au cœur de ses priorités. Cette approche s’appuie sur plusieurs fondamentaux au sommet desquels les dispositions constitutionnelles et les directives royales. A cela s’ajoute le Programme Gouvernemental visant à accompagner les MRE, de mieux répondre à leurs attentes et d’adapter, en conséquence, tous les services à leurs besoins.

C’est dans cette optique que le Ministère délégué a élaboré une stratégie intégrée et ambitieuse en faveur des MRE, qui s’articule autour de trois axes :

(1) la préservation de l’identité des marocains du monde,

(2) la protection de leurs droits et acquis, et

(3) le renforcement de leur contribution au développement de leur pays. Elle se décline en plusieurs programmes mis en œuvre, selon une approche globale et intégrée, aussi bien au Maroc que dans les pays d’accueil, et ce en étroite coordination avec les secteurs ministériels et les institutions concernées.

Ainsi, afin de renforcer le lien avec le Maroc, particulièrement dans le contexte actuel caractérisé par les changements structuraux et générationnels qu’a connue la communauté marocaine établie à l’étranger, une communauté qui a montré au cours des dernières années sa considérable capacité à s’intégrer dans les sociétés des pays d’accueil, notamment les nouvelles générations, qui a pu mettre en évidence ses compétences dans les différents domaines socio-professionnels ainsi que sa contribution effective dans le secteur politique, la gestion locale et le domaine des affaires, le Ministère délégué a mis en place une politique culturelle ciblée permettant de diversifier l’offre culturelle, de répondre aux attentes et aspirations des Marocains du Monde.

L’organisation, au fil des années, de l’Université d’Hiver sous le thème du «vivre ensemble» a eu un impact positif sur les jeunes Marocains du Monde en ce sens qu’elle leur a permis non seulement de mieux comprendre le système des valeurs marocaines fondé sur la coexistence, la modération et la citoyenneté, mais aussi de découvrir les atouts de leur pays d’origine, sa diversité culturelle et linguistique qui puisent leur originalité dans la société marocaine qui rassemblent les différents affluents arabes, berbères, islamiques, juifs, africains et andalous.

Mohammed Drihem

Comment here